Getty Images

9e étape - Blockhaus : Quintana frappe un grand coup, Pinot limite la casse

Quintana frappe un grand coup, Pinot limite la casse

Le 14/05/2017 à 18:24

TOUR D'ITALIE 2017 - Le paysage s'est sérieusement éclairci dimanche à l'issue de la 9e étape. Au sommet du Blockhaus, Nairo Quintana (Movistar) a signé une démonstration de force pour s'imposer en solo avec un peu plus de 20 secondes d'avance sur Thibaut Pinot et Tom Dumoulin. Le Colombien prend le pouvoir dans ce 100e Giro en endossant le maillot rose.

C'était le premier très grand rendez-vous pour les favoris, après quelques escarmouches gentiment escamotées, comme du côté de l'Etna mardi. Dimanche, sur les pentes du Blockhaus, la grande bagarre a enfin véritablement débuté sur ce 100e Tour d'Italie. Nairo Quintana a mis à profit cette 9e étape pour signer un magistral coup double. Vainqueur en solitaire, le Colombien de la Movistar a également pris les commandes du classement général, devant Thibaut Pinot et Tom Dumoulin, qui ont coupé la ligne d'arrivée avec 24 secondes de débours sur le nouveau patron.

Parti pour la première fois à sept kilomètres de l'arrivée, le Colombien avait d'abord vu Pinot et Vincenzo Nibali revenir facilement dans sa roue. Ne se démontant pas, le vainqueur du Giro 2016 a facilement ramené le Français à la raison, avant d'attaquer à trois reprises supplémentaires pour se défaire de son duo d'adversaires. Parti pour de bon, Quintana allait s'emparer du maillot rose mais sans écraser ce Giro, Pinot et Dumoulin limitant donc la casse au final.

Thomas, Landa et Yates victimes d'une moto

Vincenzo Nibali, lui, est resté en retrait de ce trio. L'Italien n'était pas si fort que ça. Lâché par Pinot à 2,5 kilomètres de la ligne, le "Requin de Messine" a même dû laisser passer Dumoulin et Mollema. Sur la ligne, ce dernier a pris la quatrième place et Nibali seulement la cinquième. Au général, Quintana compte désormais 28 secondes d'avance sur Pinot, 30 sur Dumoulin, 51 sur Mollema et une minute sur un Nibali sans doute très déçu ce dimanche soir.

Avant même l'ascension du Blockhaus, la course avait pris une tournure exceptionnelle avec une chute provoquée par une moto de la police garée sur la gauche de la route. Geraint Thomas, Mikel Landa et Adam Yates en ont fait les frais. L'Espagnol a été le plus touché et il ne serait pas surprenant de le voir abandonner. Quand aux Britanniques, ils peuvent sans doute faire une croix sur le maillot rose : Thomas a perdu 5'07'' et Yates 4'39''. Des images terribles qui n'ont pas fini de défrayer la chronique au point de prendre le pas sur la victoire de Quintana.

0
0