2010 Tour d'Oman - From Official Website
 
Cyclisme > Tour of Oman

Bienvenue à Oman

Bienvenue à Oman

Par Eurosport
Par Eurosport - Le 14/01/2010 à 16:38
Le calendrier s'enrichit d'une nouvelle épreuve en 2010. Le peloton, qui faisait déjà escale au Qatar, va découvrir le Tour d'Oman, qui se tiendra du 14 au 19 février. Pour cette première édition, on devrait notamment retrouver l'élite du sprint mondial, avec Boonen, Cavendish ou Farrar.
 

Le Tour d'Oman sera en quelque sorte le frère jumeau du Tour du Qatar. Les deux épreuves s'enchaineront, puisque deux jours seulement séparent la fin des hostilités au Qatar et le début du Tour d'Oman. Ce dernier a été dévoilé de manière plus précise jeudi dans un grand hôtel parisien. Amaury Sport Organisation, organisateur du Tour de France, assurera la prestation logistique, comme au Qatar, a précisé Christian Prudhomme, directeur du Tour.

L'épreuve, montée par Eddy Merckx en personne, a été conçue notamment dans le but de "faire la promotion du cyclisme en tant que sport à Oman" et "placer Oman sur la scène mondiale en tant que destination touristique", selon l'ancienne légende du cyclisme belge. Elle bénéficie du soutien personnel du sultan, a souligné le maire de Mascate, la capitale du pays autour de laquelle la course rayonnera. Six étapes sont prévues, la première sur un circuit de 61 kilomètres en soirée, la dernière sous la forme d'un contre-la-montre individuel de 18,5 kilomètres. La plus longue (4e étape) atteindra la distance de 187 kilomètres.

Un moyen de faire connaître le pays

AFP

A la différence du Qatar, où le vent joue le rôle majeur faute de dénivelés, Oman présente un relief beaucoup plus varié même si les organisateurs n'ont pas voulu durcir exagérément le parcours en début de saison. "Le cyclisme est un moyen idéal pour faire connaître le pays", a par ailleurs insisté Eddy Merckx en se félicitant de la participation, la même qu'au Tour du Qatar à l'exception du Britannique Bradley Wiggins, qui repartira entre-temps et ne doublera donc pas.

Le Suisse Fabian Cancellara, le Britannique Mark Cavendish, les Belges Tom Boonen et Philippe Gilbert, l'Allemand Heinrich Haussler, l'Américain Tyler Farrar, les Italiens Filippo Pozzato, Daniele Bennati et Alessandro Ballan, l'Allemand Gerald Ciolek, le Français Jimmy Casper, sont en revanche annoncés, tout comme le Norvégien Edvald Boasson Hagen, la grande promesse du cyclisme mondial. Un plateau véritablement royal. "Pour un début de saison, ça ne peut être que profitable aux coureurs, surtout ceux qui visent les classiques", a estimé Eddy Merckx en soulignant la météo clémente (de l'ordre de 25 degrés), l'unité du site d'hébergement et les parcours adaptés avec de longues lignes droites d'arrivée favorables au travail des équipes des sprinteurs.

LES PRINCIPAUX ENGAGES

Milram: Knaven (NED), Ciolek (GER)
Quick Step: Boonen (BEL)
OmegaPharma: Gilbert (BEL)
BMC: Ballan (ITA)
Garmin: Farrar (USA)
Columbia: Cavendish (GBR)
Saxo Bank: Cancellara (SUI), Haedo (ARG)
Saur-Sojasun: Casper (FRA)
Sky: Boasson Hagen (NOR), Flecha (ESP)
Liquigas: Bennati (ITA)
Vacansoleil: R. Feillu (FRA)
Katusha: Pozzato (ITA), Napolitano (ITA)
Cervelo: Haussler (GER), Hammond (GBR)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×