AFP

Contador et Astana, c'est fini

Contador et Astana, c'est fini
Par Eurosport

Le 28/07/2010 à 15:23

L'Espagnol Alberto Contador, récent vainqueur du Tour de France, a décidé de quitter l'équipe kazakhe Astana. Le triple vainqueur de la Grande Boucle (2007, 2009, 2010) a annoncé, via un communiqué, qu'il allait "étudier avec calme" les propositions d'autres équipes pour les saisons à venir.

Astana voulait connaître rapidement les intentions d'Alberto Contador, fixant mardi dernier comme date butoir. Désormais, la formation kazakhe le sait : elle va perdre son joyau. "Alberto Contador a rejeté l'ultimatum d'Astana." Par la voix de son attaché de presse, Jacinto Vidarte, le récent vainqueur du Tour de France, en fin de contrat, a refusé de prolonger, laissant entendre que c'est l'insistance d'Astana qui l'a poussée à s'en aller : "Bien que les positions des deux parties n'étaient pas si éloignées l'un de l'autre, l'équipe voulait savoir de façon urgente."

Contador met ainsi fin à une fructueuse collaboration de trois saisons suite à la dissolution de l'équipe Discovery Channel en 2007. Au final, il a récolté sous les couleurs kazakhes deux Tours de France, un Giro, une Vuelta. Mais les relations ont parfois viré au vinaigre entre El Pistolero et son staff. Notamment sur la Grande Boucle 2009 où Astana avait clairement infligé un traitement de défaveur à Contador au profit de Lance Armstrong. Une désunion qui a poussé l'Espagnol a réfléchir sur son sort jusqu'à ce que l'Américain s'exile avec Johan Bruyneel dans ses bagages. Cette année, point de dissension. Astana s'est mis à la planche pour son leader à l'image d'un Daniel Navarro, exemplaire en montagne. Une cohésion nouvelle, un dévouement sans faille qui n'a pas suffi.

A la surprise générale

Attendu en 2009, son départ intervient un an plus tard, un peu à la surprise générale. Fran Contador, qui est son agent en plus d'être son frère, annonçait la semaine dernière sur le site espagnol Biciciclismo.com que le triple vainqueur du Tour de France signerait prochainement un nouveau contrat avec l'équipe kazakhe : "Il n'y a aucune problème. Nous devons simplement définir la durée du contrat avec les dirigeants d'Astana, mais ce sera au minimum deux ans; Deux ou trois ans sans doute. Les sponsors sont très satisfaits et ils veulent poursuivre l'aventure. L'équipe est déjà excellente et Astana veut la rendre encore meilleur. Alberto n'a donc aucune raison d'aller voir ailleurs."

Riis sur les rangs

L'affaire semblait entendue avant ce revirement de situation. Même si des bruits de couloir alimentaient déjà l'hypothèse d'un départ. Le plus insistant, la signature de Contador dans la nouvelle équipe que compte monter Bjarne Riis. Selon la Gazzetta dello Sport et Marca, le triple vainqueur de la Grande Boucle serait proche de s'engager avec le manager danois. Mais Riis doit avant tout trouver un repreneur. Selon la RTBF, Sungard et Specialized auraient donné leur feu vert. Specialized possède par ailleurs un contrat avec Alberto Contador et l'oblige à rouler avec des vélos de cette marque. Sûre que la signature de l'Espagnol consolerait sans doute largement Bjarne Riis du départ des frères Schleck.

0
0