Imago

Kohl file chez Silence-Lotto

Kohl file chez Silence-Lotto
Par Eurosport

Le 08/09/2008 à 10:30Mis à jour

Meilleur grimpeur et 3e du dernier Tour de France, Bernhard Kohl a trouvé une nouvelle équipe l'an prochain. L'Autrichien s'est engagé pour trois ans avec la Silence-Lotto. Du soutien de poids pour Cadel Evans qui accueille aussi un autre pensionnaire de

Cadel Evans doit respirer. En manque de soutien dans sa quête du Tour de France, notamment en montagne, il va pouvoir envisager les choses autrement pour la prochaine édition. Lors d'une conférence de presse lundi, Bernard Kohl a en effet annoncé qu'il avait signé pour trois ans avec la formation Silence-Lotto. L'Autrichien met ainsi fin au suspense concernant son avenir et son rival australien va compter un adversaire de moins l'été prochain. "Pour mon avenir sportif, Silence-Lotto est le meilleur choix. C'est une équipe qui a beaucoup d'expérience et qui est bien gérée. Je vais beaucoup y apprendre pour atteindre mes buts", a-t-il confié sur son site officiel.

Avec le retrait du cyclisme de la Gerolsteiner et la mise à disposition de ses talents, Kohl n'était pas le moins convoité. Meilleur grimpeur et 3e de la Grande Boucle, le Viennois avait été en contact avec les formations belges Quick Step et Silence-Lotto, la Rabobank ou encore la nouvelle équipe canadienne Cervelo, qui souhaite reprendre une partie des coureurs de la Gerolsteiner. "C'est difficile d'avoir un bon contrat aujourd'hui dans le cyclisme. Je suis parti d'une bonne position dans les négociations et cela a payé", expliquait-il avant de révéler officiellement sa destination.

"On me laisse m'épanouir"

Reste que Kohl a toujours clamé qu'il souhaitait axer sa prochaine saison sur le Tour de France. Qu'en sera-t-il en se retrouvant aux côtés de Cadel Evans, une fois encore le favori numéro un, qui l'a devancé sur le podium? A 26 ans, l'Autrichien a prouvé qu'il avait les capacités pour l'emporter. Mais son transfert chez Silence-Lotto fait davantage effet de renfort de poids pour l'Australien que d'une chance pour Kohl de jouer la gagner avec une équipe à son service, quoi qu'il en dise: "Le Tour de France est le point d'orgue de la saison. Deux à trois coureurs peuvent briguer le Top 10 de l'épreuve. Avec Cadel et moi, la Silence-Lotto possède deux leaders capables de s'imposer. Le plus fort de nous deux jouera sa carte."

Difficile d'imaginer que la formation belge soit au départ de Monaco l'été prochain sans tout miser sur un Evans présent. Le choix de la Quick Step, en quête d'un leader pour les courses de trois semaines, ou même de la Cervelo aurait pu paraître plus judicieux quant à son avenir. "L'équipe a montré qu'elle me voulait en me proposant un contrat de trois ans, souligne Kohl. C'était très important pour moi. On me laisse le temps de m'épanouir sportivement les deux prochaines saisons, sans pression. Yaroslav Popovych en retrait comme lieutenant sur le Tour et comme leader sur la Vuelta, Silence-Lotto a donc réussi à attirer dans ses filets la révélation estivale. Pour accompagner Kohl et Evans, elle pourra également compter sur un autre coureur de la Gerolsteiner, Sebastian Lang. L'Allemand a signé un contrat de deux ans.

0
0