Helen Langehaneberg sur Damon Hill - FEI
 
Article
commentaires
Equitation

Helen Langehanenberg, l'atout jeunesse


Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 20/11/2012 à 16:23 -
Par Eurosport - Le 20/11/2012 à 16:23
La relève du dressage allemand, c'est elle !

En remportant la troisième manche du circuit Coupe du monde à Stuttgart ce week-end, Helen Langehanenberg a confirmé ce que l'on soupçonnait fort depuis quelques temps : la relève du dressage allemand, c'est elle !

Âgée de trente ans, Helen fait figure de benjamine dans un sport où l'expérience est un atout majeur. Mais tout comme sa compatriote Kristina Sprehe (26 ans), sa rivale néerlandaise Cornelissen (33 ans) et la championne olympique britannique Dujardin (26 ans), elle prouve que la valeur n'attend pas toujours le nombre des années.

Helen commence à monter à poney à dix ans et « c'est tout de suite clair : l'équitation c'est ma vie », déclare-t-elle. Elle pratique d'abord le concours complet dans les écuries de la championne allemande Ingrid Klimke, puis passe au dressage pur au plus haut niveau en 2006. Trois ans plus tard, elle termine 5e de la finale de la Coupe du monde à Francfort (Allemagne) avec Responsible Old et est appelée comme réserviste dans l'équipe olympique. Et elle progresse inlassablement : une 2e place dans la finale Coupe du monde de 2011, une victoire dans le Grand Prix Libre d'Aix la Chapelle en 2012 (Allemagne) et un record personnel en Libre à 85,150%. Elle est naturellement sélectionnée pour les JO de Londres, où elle assiste au sacre des Britanniques. Elle parvient à accrocher l'argent par équipes, mais doit se contenter de la 4e place individuelle, à 0,036% du podium... Assurément, elle ne s'arrêtera pas là !