Imago
 
Article
commentaires
Football US

Comment ça marche ?

Comment ça marche ?

Par Eurosport
Par Eurosport - Le 09/01/2005 à 15:08
Pour tout comprendre du foot américain, voici le mode d'emploi : comment marquer des points, durée des matches, les play-offs...

FOOT US - MODE D'EMPLOI

Les points

Il existe trois manières de marquer des points au football américain: le touchdown, le field goal et le safety. Une équipe marque un touchdown lorsqu'elle pénètre dans l'en-but adverse avec le ballon, soit par le biais d'une course ou d'une passe. Le touchdown rapporte six points, et le plus souvent sept si le coup de pied de transformation (face aux poteaux) est converti. Si l'équipe choisit de tenter une nouvelle action (passe ou course) depuis la ligne des deux yards, elle marquera deux points au lieu d'un seul.

Le field goal est un coup de pied, plus ou moins lointain, tentée par une équipe lorsqu'elle ne parvient plus à avancer avec le ballon. On fait alors rentrer le botteur de précision. Comme pour une pénalité au rugby, celui-ci doit alors, par un coup de pied, placer le ballon entre les poteaux. Si tel est le cas, l'équipe marque trois points.

Beaucoup plus rare, le safety a la particularité d'être l'&oeliguvre de la défense, et non de l'attaque. Il y a safety lorsqu'une escouade défensive parvient à bloquer un attaquant adverse dans son propre en-but. Il rapporte deux points.

La durée du match

Une rencontre de NFL est divisée en quatre quart-temps de quinze minutes chacun. Si, à la fin du temps réglementaire, les deux équipes sont à égalité, elles disputent une prolongation de quinze minutes. La règle de la mort subite s'applique alors et la première équipe qui marque s'impose.

Lors de la saison régulière, on ne dispute qu'une seule prolongation. Si à l'issue de celle-ci les deux formations sont toujours à égalité (cas de figure très rare), il y a match nul. En revanche, lors des playoffs, le match nul n'existe pas. On dispute donc autant de prolongations que nécessaire jusqu'à ce qu'une des deux équipes fasse la différence.

Les playoffs

Sur 32 équipes engagées au départ (16 dans chaque conférence, quatre dans chaque division), seules douze (six dans chaque conférence) se qualifient pour les playoffs, qui se tiennent au mois de janvier. La sélection est donc beaucoup plus sévère qu'en NBA, NHL ou MLB.

Autre particularité de la NFL, chaque duel en playoff se dispute sur un seul match, sur le terrain de l'équipe présentant le meilleur bilan en saison régulière. Dans tous les autres sports professionnels américains, la confrontation s'effectue le plus souvent au meilleur des sept matches.

Les playoffs comprennent quatre étapes: le tour de wild card, dont sont exemptées les deux meilleures équipes de chaque conférence, les demi-finales puis les finales de conférence. Enfin, le Superbowl, grande finale annuelle de la NFL, oppose le vainqueur de chaque conférence.

Déroulement du match

La particularité du football américain tient dans le point suivant: l'attaque et la défense d'une même équipe ne sont jamais sur le terrain en même temps, mais à tour de rôle. On parle d'une escouade offensive et d'une escouade défensive. La défense de l'équipe A est présente sur la pelouse lorsque l'attaque de l'équipe B a la balle, et inversement.

Le football américain est un jeu de gagne-terrain. L'aire de jeu est longue de 100m. Lorsqu'elle a la possession du ballon, l'attaque a pour objectif d'atteindre l'en-but adverse, pour marquer un touchdown. Pour y parvenir, elle doit avancer au moins de 10 yards en quatre tentatives, soit par une passe, soit par une course. Si les 10 yards ont été couverts, l'équipe obtient une nouvelle série de quatre tentatives, jusqu'à c qu'elle marque. Dans le cas contraire, la balle revient à l'adversaire.

Les joueurs

L'attaque comprend 11 joueurs différents, la défense également. En attaque, la pièce maîtresse est le quarterback, sorte de meneur de jeu. C'est souvent le joueur vedette de l'équipe. Il peut soit passer le ballon à ses receveurs, qui sont généralement au nombre de deux ou trois, soit transmettre à son coureur (ou running back), qui va tenter d'avancer le plus loin possible au sol. Pour protéger le quarterback des assauts de la défense adverse, on aligne cinq joueurs devant lui. Ils constituent la ligne offensive.