AFP

Un Messi 5 étoiles s'isole un peu plus dans la légende du Ballon d'Or

Un Messi 5 étoiles s'isole un peu plus dans la légende du Ballon d'Or

Le 11/01/2016 à 20:28

BALLON D'OR - Lionel Messi a décroché lundi à Zürich le 5e Ballon d'or de sa carrière. Aucun autre joueur n'en a glané plus de trois. L'Argentin du FC Barcelone avait déjà été sacré pour les années 2009, 2010, 2011 et 2012. Il devance Cristiano Ronaldo et Neymar.

Lionel Messi est plus que jamais le roi du Ballon d'Or. A 28 ans, l'attaquant argentin du FC Barcelone a remporté la récompense individuelle suprême du football pour la cinquième fois de sa carrière, lundi à Zurich. Avec 41,33% des suffrages, il a devancé le double tenant du titre portugais Cristiano Ronaldo (27,76%) et Neymar, son coéquipier brésilien au Barça, relégué beaucoup plus loin, avec 7,86% des voix.

Messi, déjà sacré en 2009, 2010, 2011 et 2012, puis deuxième derrière Cristiano Ronaldo en 2013 et 2014, impose encore davantage sa domination au palmarès du Ballon d'Or, dont il était déjà le recordman au nombre de trophées remportées. Présent sur le podium pour la neuvième année consécutive, un autre record, l'Argentin compte désormais deux sacres de plus que ses premiers poursuivants, Cristiano Ronaldo, Johan Cruyff, Michel Platini et Marco van Basten, vainqueurs à trois reprises.

La victoire de Messi est incontestable tant il a marqué l'année 2015 de son empreinte. L'Argentin, sacré champion d'Espagne et vainqueur de la Ligue des champions, de la Coupe du Roi, de la Coupe du monde des clubs et de la Supercoupe d'Europe, a collectionné les titres collectifs avec le FC Barcelone. Il ne lui a manqué que la Supercoupe d'Espagne et la Copa America, où il a échoué en finale avec l'Argentine face au Chili, aux tirs au but (0-0 a.p., 4-1 t.a.b.).

CR7, dauphin de Messi pour la quatrième fois

Le palmarès en club n'a cependant plus le même impact que par le passé dans la course au Ballon d'Or, et Messi a aussi construit sa victoire en 2015 sur les récompenses individuelles. Co-meilleur buteur (10 buts) et meilleur passeur (6 passes) de la Ligue des champions, deuxième meilleur buteur (43 buts) et meilleur passeur (18 passes décisives) de la saison passée en Liga, l'Argentin a aussi marqué les esprits dans les moments importants, à l'image de son but sublime face au Bayern Munich en demi-finale aller de la Ligue des champions (3-0).

Lionel Messi et Cristiano Ronaldo en conférence de presse du Ballon d'Or 2015

Lionel Messi et Cristiano Ronaldo en conférence de presse du Ballon d'Or 2015AFP

Même s'il a inscrit plus de buts que Messi en 2015, en comptabilisant ceux inscrits en club et en sélection (57 contre 52), Cristiano Ronaldo ne pouvait pas rivaliser avec l'Argentin. CR7 n'a pas pu devenir l'égal de Messi avec un quatrième Ballon d'Or, malgré ses titres de meilleur buteur en Liga (48 buts) et de co-meilleur buteur en Ligue des champions (10 buts). Le Portugais n'a en revanche pas gagné le moindre trophée avec le Real Madrid. Ce qui explique certainement pourquoi il doit se contenter de la deuxième place au classement du Ballon d'Or 2015, pour la cinquième fois de sa carrière, et la quatrième fois derrière Messi.

Sans surprise non plus, Neymar termine à la troisième place derrière les deux hommes qui se sont partagés tous les trophées du Ballon d'Or depuis 2008. L'essentiel est ailleurs pour le Brésilien, lui aussi vainqueur de cinq titres avec le Barça cette saison et auteur de 45 buts, en club et en sélection, en 2015. A 23 ans, la star auriverde s'est installée sur le podium du Ballon d'Or pour la première fois de sa carrière. Certainement pas la dernière, tant Neymar s'est imposé cette année comme la star émergeante du football mondial. Si un joueur peut briser dans les années à venir la suprématie de Messi et Ronaldo, qui ont récolté à eux deux 69,09% des voix en 2015, c'est bien lui.

Neymar et Lionel Messi ont brillé face à Grenade

Neymar et Lionel Messi ont brillé face à GrenadeAFP

0
0