Panoramic

Bundesliga (21e journée) : Dortmund creuse un gros écart pour la C1, Leverkusen sur le podium

Dortmund creuse l'écart... derrière lui
Par Eurosport

Le 13/02/2016 à 19:13

BUNDESLIGA - Vainqueur de Hanovre (1-0) malgré l'absence d'Aubameyang samedi lors de la 21e journée, le Borussia Dortmund ne compte plus que cinq points de retard sur le Bayern, qui se déplace à Augsbourg dimanche. Le Bayer Leverkusen, victorieux à Darmstadt (1-2), s'est emparé de la 3e place du classement en profitant du revers du Hertha Berlin à Stuttgart (2-0).

Vainqueur minimaliste de la lanterne rouge Hanovre (1-0) samedi, le Borussia Dortmund a profité de cette 21e journée pour accentuer son avance sur ses poursuivants pour une qualification en Ligue des champions la saison prochaine. Les coéquipiers de Marco Reus comptent désormais treize points d'avance sur le troisième, le Bayer Leverkusen, et prennent déjà une option sur la deuxième place, directement qualificative pour la C1. Ils reviennent surtout à cinq points du leader, le Bayern, qui se déplace dimanche à Augsbourg (14e).

Hanovre a beau ne pas avoir glané le moindre point en sept matches et marqué seulement deux buts, le Borussia a bien souvent semblé gérer, plutôt que dominer, un adversaire a priori largement à sa portée. La faute, peut-être, à l'absence de son "serial buteur" gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (20 réalisations en championnat), blessé à un mollet et forfait. Il aura en tout cas fallu attendre la 57e minute et une frappe puissante d'Henrikh Mkhitaryan juste devant de la surface de réparation pour voir les hommes de Thomas Tuchel concrétiser une bonne série d'occasions.

Un autre buteur manquait à l'appel en cette 21e journée, le Mexicain de Leverkusen "Chicharito" Hernandez (13 réalisations), blessé aux fessiers, mais son absence n'a pas été trop préjudiciable pour les siens. Surpris par un but de Wagner (28e) par Darmstadt en première période, le Bayer est revenu au score pour finalement s'imposer (2-1) grâce à Sulu (62 c.s.c.) et Brandt (77e). Une victoire qui, combinée à la surprenante défaite du Hertha Berlin à Stuttgart (2-0), lui permet de monter sur la troisième marche du podium.

Stuttgart invaincu en 2016

Les Berlinois, qui n'avaient plus perdu depuis le 28 novembre chez le Bayern Munich (2-0), sont tombés face à une des équipes en forme de ce début d'année, dont le 9e rang ne reflète pas l'actuelle bonne série (Stuttgart est invaincu en Bundesliga depuis la reprise en janvier).

Sur le banc d'Hoffenheim (17e) se jouait samedi un autre petit événement : le tout nouvel entraîneur Julian Nagelsmann est devenu à 28 ans le plus jeune technicien a opérer lors d'un match de Bundesliga. Et il n'a pas démérité, arrachant le nul (1-1) sur le terrain du Werder Brême, 16e seulement mais avec une avance de cinq points sur son adversaire du jour. Nagelsmann, qui ne devait pas prendre le rênes d'Hoffenheim avant la saison 2016-2017, a dû remplacer au pied levé le Néerlandais Huub Stevens, démissionnaire en milieu de semaine en raison de problèmes de santé.

0
0