Imago

Dortmund offre une nouvelle démonstration sur le pelouse de Wolfsburg

Dortmund poursuit son festival

Le 20/09/2016 à 21:50Mis à jour Le 20/09/2016 à 22:59

BUNDESLIGA - Dortmund s'est imposé sur la pelouse de Wolfsburg pour le compte de la quatrième journée en réalisant un nouveau récital offensif ce mardi soir (1-5). Le club de la Ruhr a rapidement mené au score grâce à des buts de Raphaël Guerreiro et Pierre-Emerick Aubameyang. En seconde période, Ousmane Dembélé a ouvert son compteur buts en championnat.

En ce moment, il est difficile de résister au festival offensif du BVB. En l'espace de quelques jours, les joueurs de Thomas Tuchel ont empilé les buts. Six contre le Legia Varsovie en Ligue des champions (6-0), six contre Darmstadt le week-end dernier (6-0). Et cinq à Wolfsburg pour bien débuter la semaine (1-5). Raphaël Guerreiro, Pierre-Emerick Aubameyang (doublé), Ousmane Dembélé et Lukasz Piszczek ont tous pris part au récital des Jaunes et Noirs.

L'avantage avec Dortmund, c'est qu'on ne s'ennuie jamais. Le club de la Ruhr fait tout à cent à l'heure. Sa philosophie, son jeu et sa façon de contre-attaquer lui permette toujours d'offrir du spectacle. Sur le territoire des Loups, les hommes de Thomas Tuchel ont rapidement pris les choses en main. Lancé dans la profondeur, Guerreiro a ouvert le score en remportant son duel face au gardien (4e, 0-1). A la fin du premier quart d'heure, Aubameyang a imité l'ancien Lorientais (16e, 0-2) avant de signer son quatrième but de la saison en seconde période. Malgré ce départ parfait, le BVB a subi plusieurs assauts adverses durant les 45 premières minutes. Mais Wolfsburg, dominateur dans la possession, a trop souvent loupé le cadre.

Dembélé fait des étincelles

Julian Draxler et Mario Gomez ont tenté de réveiller leur équipe, en vain. Malgré le but de Didavi (53e, 1-2), Wolfsburg a complètement craqué. En se jetant à l'abordage, le club de Basse-Saxe s'est exposé aux contres du BVB. Et il l'a payé très cher. Sur l'un deux, Ousmane Dembélé, bien servi par Gonzalo Castro, a marqué le premier but de sa carrière en Bundesliga (59e, 1-3). L'ancien Rennais, très remuant a livré une prestation de très grande qualité.

Passeur décisif sur le but du Français, Castro a remis ça trois minutes plus tard en donnant un ballon parfait à Aubameyang, qui n'avait plus qu'à pousser le cuir au fond (62e, 1-4). Sans Marco Reus, ni André Schürrle, tous deux blessés, Dortmund a totalement déroulé. Démobilisé, le VFL a même encaissé un cinquième but, une tête de Piszczek sur un corner (73e, 1-5). Le dernier acte d'un match où le Borussia n'aura, une nouvelle fois, jamais douté.

0
0