Hambourg est bien parti

Hambourg est bien parti
Par Eurosport

Le 01/05/2009 à 05:30Mis à jour

En demi-finale aller de la Coupe de l'UEFA, Hambourg a pris une option intéressante en s'imposant sur la pelouse du Werder Brême (0-1). Dans l'autre demi-finale, les deux clubs ukrainiens, le Dynamo Kiev et le Shakhtar Donetsk, se sont neutralisés (1-1). Matches retour jeudi prochain.

COUPE DE L'UEFA - DEMI-FINALES

DYNAMO KIEV - SHAKHTAR DONETSK : 1-1
Buts : Chyhrynsky (23e csc) pour Kiev - Fernandinho (67e) pour Donetsk

L'Ukraine ne sait pas encore. Jeudi soir, en demi-finale aller de la Coupe de l'UEFA, le duel fratricide entre les tombeurs de l'Olympique de Marseille et du Paris Saint-Germain s'est soldé par un résultat nul. Le Dynamo Kiev et le Shakhtar Donetsk se sont neutralisés (1-1). Léger avantage aux joueurs de Mircea Lucescu qui ont accroché Kiev sur sa pelouse et, surtout, marqué ce fameux but à l'extérieur qui leur permettra d'aborder la rencontre retour en ballottage favorable.

Le match n'avait pourtant pas débuté sous les meilleurs auspices pour Donetsk et Chyhrynsky. Le défenseur central a eu le malheur de tromper son propre gardien en première période (1-0, 23e). Une "boulette" effacée en seconde plus tard par Fernandinho (1-1, 67e). Compte tenu de la physionomie de la deuxième partie du match, Donetsk ne l'a pas volé. Reste à conclure la semaine prochaine.

WERDER BRÊME - HAMBOURG : 0-1
But : Trochowski (28e)

Huit jours après sa défaite en demi-finale de la Coupe d'Allemagne face à... Brême (1-1, 3 tab à 1), Hambourg a pris sa revanche en s'imposant sur le terrain du Werder. Dominateur en première période, Hambourg, cinquième du Championnat d'Allemagne à trois points du leader Wolfsburg, a pris l'avantage grâce à l'international allemand Piotr Trochowski qui, du haut de ses 168 centimètres, a dominé de la tête la défense du Werder (28e).

En seconde période, le Werder qui n'a plus rien à espérer en championnat avec sa 10e place, a retrouvé ses esprits grâce à son meneur de jeu brésilien Diego, mais ni lui ni Paulo Guerrero n'ont réussi à percer la rugueuse défense du HSV, finaliste malheureux de la C3 en 1982. Hambourg, pourtant bousculé, ratait l'occasion de doubler la marque suite à un contre d'Ivica Olic (63) qui perdait son duel face au gardien Tim Wiese, héros de la victoire en demi-finale de la Coupe d'Allemagne, dont les arrêts ont permis à son équipe, très à l'aise à l'extérieur en Europe cette saison, d'espérer.

Le match retour se déroulera le 7 mai et décidera de l'identité du premier club de Bundesliga à disputer une finale européenne depuis Dortmund en 2002, battu alors par le Feyenoord Rotterdam (3-2) pour la Coupe de l'UEFA. Ce sera alors le troisième acte du duel entre les deux clubs du nord de l'Allemagne qui se retrouveront le 10 mai une 4e et dernière fois en 19 jours pour le compte du championnat.

0
0