AFP

Revenants lyonnais, Thiago Silva, crise nantaise : les tops et les flops de mercredi

Revenants lyonnais, Thiago Silva, crise nantaise  : les tops et les flops de mercredi
Par Eurosport

Le 01/12/2016 à 00:07

LIGUE 1 - De nombreux clubs ont vécu une soirée chargée en émotion. Les revenants lyonnais ont contribué à faire couler la barque nantaise, Thiago Silva a rendu le plus beau des hommages à Chapecoense, Yoan Cardinale et Stéphane Ruffier ont joué les anges gardiens : voici nos tops et nos flops de mercredi.

Les Tops

  • Les revenants lyonnais
  • Thiago Silva, comme un symbole
Thiago Silva et Lucas Moura - PSG

Thiago Silva et Lucas Moura - PSGAFP

  • Cardinale-Ruffier, les anges gardiens

Si Nice et Saint-Etienne ont préservé leur cage inviolée mercredi soir, ils le doivent à leur (ange) gardien. Yoan Cardinale et Stéphane Ruffier ont été monstrueux. Tous deux ont sorti le grand jeu, respectivement à Guingamp (0-1) et devant Marseille (0-0). Cardinale a, notamment, détourné un coup franc de Salibur (45e). Ruffier, lui, a multiplié les prouesses devant les attaquants phocéens. Sans eux, le Gym et l'ASSE n'auraient assurément pas tenu le choc.

  • Au bon souvenir de Pedretti

Nancy peut décidément remercier ses anciens. Après Alou Diarra, buteur fin octobre lors de la victoire contre Caen (2-0), c'est cette fois Benoît Pedretti qui s'est signalé contre Metz (4-0). Et de quelle manière ! Celui qui affiche 36 ans au compteur a inscrit un but crucial, le premier de son équipe, sur un coup franc vicieux qui a touché l'intérieur du poteau gauche de Thomas Didillon, avant de pénétrer dans les filets. Il s'agit de la première réalisation en Ligue 1 de l'ancien joueur de Sochaux depuis le 18 août 2013. Soit 1200 jours. Du côté de Marcel-Picot, il n'est décidément jamais trop tard.

Les Flops

  • Nantes pique sa crise
  • Augustin n'a pas encore l'étoffe d'une doublure
  • Marseille et Montpellier n'aiment pas voyager

Si Marseille et Montpellier squattent péniblement la seconde moitié du classement, c'est en grande partie à cause de leur bilan à l'extérieur. En huit rencontres, l'OM a glané trois points tandis que Montpellier en a pris quatre. Mais surtout, aucune des deux formations n'a gagné en déplacement. Mercredi soir, si les Phocéens ont pris un bon point sur la pelouse de Saint-Etienne (0-0), les Héraultais ont, eux, relancé une équipe qui n'avait plus gagné depuis mi-octobre, à savoir Toulouse (1-0). Le club entraîné par Rudi Garcia est en revanche invaincu à domicile. Soit le bilan inverse de la saison passée, que Marseille avait conclue sur la troisième marche du podium des meilleures équipes à l'extérieur.

  • Il y a la règle et l'esprit de la règle...

On le sait, dans le football, tout va très vite. Et il est parfois difficile pour un arbitre de voir ce qu'il s'est exactement passé. Mais pour le coup, Frank Schneider avait tout le temps de prendre sa décision. Après son but, Edinson Cavani a enlevé son maillot pour afficher un message en hommage aux victimes de la catastrophe en Colombie. Un geste qui lui a valu un carton jaune. Ce mercredi soir, on se serait volontiers passé d'une telle sanction.

Gil BAUDU et Pierre-Alexandre CONTE

0
0