Lens, la défaite et la fête

Lens, la défaite et la fête
Par Eurosport

Le 16/05/2009 à 07:30Mis à jour

Battu à Brest (3-1), Lens retrouvera la Ligue 1 la saison prochaine. Les Sang et Or décrochent leur billet pour l'étage supérieur grâce aux résultats de Metz et Tours, qui ont été tenus en échec par Troyes (1-1) et Reims (0-0). Montpellier, vainqueur d'Ajaccio (2-1), s'installe à la deuxième place.

C'est le retour des Ch'tis. Après une année de purgatoire en Ligue 2, les Lensois du Président Gervais Martel retrouvent la Ligue 1. Mais que ce fût compliqué ! La montée est obtenue à l'arraché en terre brestoise, au terme de la 36ème journée de Ligue 2. Les Sang et Or ont perdu mais profitent des faux-pas conjugués de Metz contre Troyes (1-1) et de Tours à Reims (0-0) pour être officiellement promus à l'échelon supérieur. Avec 8 points d'avance sur le quatrième à deux journées de la fin du championnat, l'opération remontée immédiate menée par Jean-Guy Wallemme et ses hommes est donc couronnée de succès.

Reste maintenant à offrir au public lensois le titre honorifique de Champion de France de Ligue 2 pour terminer la saison en beauté. "On l'a mérité, il nous reste deux matches pour bien finir à domicile", a déclaré l'entraîneur lensois Jean-Guy Wallemme au micro de Ma Chaîne Sport. Mais ce retour parmi l'élite, désormais officiel, va surtout permettre aux dirigeants lensois de se plonger plus sérieusement sur le recrutement estival. L'objectif étant de renforcer qualitativement et quantitativement l'effectif actuel pour ne pas revivre une année galère en Ligue 1. Cela va certainement commencer par la venue de l'attaquant guingampais Eduardo. Le héros de la finale de la Coupe de France est libre de tout contrat à partir du mois de juin. Il serait d'ailleurs proche d'un accord avec les représentants lensois.

Une option pour Montpellier et Strasbourg

Pour les autres accessits, le suspense est encore total même si Montpellier et Strasbourg, actuellement 2ème et 3ème, ont pour l'instant deux points d'avance sur leurs poursuivants Metz et Tours. Montpellier, victorieux d'Ajaccio 2-1, jouera un match capital la semaine prochaine à Tours. Strasbourg a l'occasion, lundi prochain, de creuser un avantage quasi-définitif dans le dernier match de la 36ème journée à Boulogne-sur-Mer.

En bas de tableau, Châteauroux fait la bonne opération en s'imposant 1 à 0 contre Clermont. Les Castelroussins sortent ainsi de la zone de relégation et prennent deux points d'avance sur Troyes, Reims et Nîmes désormais dans le rouge. Ces trois clubs n'ont pu faire mieux qu'un match nul dans leur rencontre respective. Parmi les faits marquants, Brest s'éloigne de la zone rouge. Le milieu de terrain d'Amiens Bakaye Traoré s'est mis en évidence en réussissant un triplé. Mais cet exploit ne permet pas à son équipe de l'emporter puisque le vainqueur de la Coupe de France, Guingamp, est revenu au score dans les arrêts de jeu (3-3).

BREST - LENS : 3-1
Buts : Apanga (15e), Lorenzi (51e), Socrier (90e) pour Brest, Sartre (82e) pour Lens.

AMIENS - GUINGAMP : 3-3
Buts : Traoré (55e, 65e, 86e) pour Amiens, Oruma (17e), Silva (72e) et Ogounbiyi (90e+2) pour Guingamp.

BASTIA - NÎMES : 0-0

CHATEAUROUX - CLERMONT FOOT : 1-0
But : Mulenga (69e) pour Châteauroux

DIJON - ANGERS : 0-2
Buts : Diers (69e) et Cunha Reche (71e) pour Angers.

MONTPELLIER - AJACCIO : 2-1
Buts : Compan (5e), Marveaux (35e) pour Montpellier, Diabaté (26e sp) pour Ajaccio .

SEDAN - VANNES : 2-3
Buteurs : Gueye (73e), Tiberi (84e) pour Sedan, Sammaritano (39e), Sabin (66e), Khiter (91e) pour Vannes.

METZ - TROYES : 1-1
Buts : Cissé (76e) pour Metz, Kébé (54e) pour Troyes.

REIMS - TOURS : 0-0

0
0