Panoramic

Après Pays-Bas - France (2-3), Giroud : "J'ai quand même de bonnes statistiques"

Giroud : "J'ai quand même de bonnes statistiques"

Le 26/03/2016 à 10:19

MATCHES AMICAUX – Olivier Giroud a inscrit son quatrième but en quatre matches avec les Bleus face aux Pays-Bas (2-3). En difficulté avec Arsenal en 2016, le buteur des Gunners en a profité pour défendre sa saison.

Que retenez-vous de ce match : la victoire ou le trou d'air ?

O.G. : C'est satisfaisant parce qu'il y a la victoire. On ne doit pas oublier le bémol parce qu'on s'est fait peur et qu'on prend deux buts alors que le match était entre nos mains. La grosse satisfaction, c'est qu'on a été tranchant dans nos offensives. La France possède une vraie force en attaque. Il nous reste à gommer quelques petites erreurs.

Si on excepte la défaite particulière à Wembley (2-0), la France reste sur six victoires dont la moitié face à des grosses nations…

O.G. : L'équipe est en constante progression. Dans l'animation offensive, on est efficaces et on prend du plaisir même si tout n'a pas été parfait aujourd'hui. Nous sommes déjà en mode compétition. L'Euro, c'est demain.

Vous avez inscrit votre quatrième but en Bleu en quatre matches. Comment expliquez-vous que vous soyez aussi efficace en sélection alors que vous ne marquez plus avec Arsenal ?

O;G. : J'ai quand même des bonnes statistiques. J'ai marqué 25 buts toutes compétitions confondues depuis le début de saison. C'est vrai que j'ai connu une période de disette de presque deux mois. Je n'ai marqué que cinq buts en 2016. Pour moi, ce n'est pas assez. Danny (ndlr : Welbeck) est revenu, il a fait le boulot. Mais je n'ai pas de problèmes avec ça, c'est le lot des attaquants. Je vais revenir plus fort en club. Je dois garder la confiance. En sélection, j'essaie simplement d'être efficace.

Votre relation avec Dimitri Payet est très intéressante…

O.G. : Dimitri a fait un très bon match. Il a beaucoup osé et tenté. Il n'a pas été récompensé notamment sur sa "spéciale" qui a atterri sur le poteau. Il a été excellent à l'entrainement cette semaine et il a confirmé ce soir.

Olivier Giroud, buteur aux Pays-Bas

Olivier Giroud, buteur aux Pays-BasAFP

Qu'est-ce que vous avez ressenti lors de votre but inscrit quelques secondes avant l'hommage rendu à Johan Cruyff ?

O.G. : J'ai été heureux d'apporter mon humble participation à cet hommage. J'étais trop jeune pour l'avoir vu jouer en direct mais j'ai vu beaucoup de vidéos. Ça m'a fait plaisir de marquer. J'avais dit à mes proches que je lui dédierais ce but. C'était un moment fort cet hommage.

Mardi, vous retournerez pour la première fois au Stade de France depuis les évènements du 13 novembre dernier. Appréhendez-vous ce moment ?

O.G. : Je n'y ai pas encore pensé pour l'instant. Ça va raviver des souvenirs difficiles, c'est certain. Il faudra faire abstraction de tout ça. On va jouer beaucoup de matches au Stade de France dans les mois qui viennent, notamment le match d'ouverture de l'Euro.

Vidéo - Deschamps a aimé Giroud pour "son jeu d'appui"

00:36
0
0