Getty Images

Le 13 novembre 2015 "revient toujours à la mémoire" des Allemands, selon Joachim Löw

Le 13 novembre "revient toujours à la mémoire" des Allemands
Par AFP

Le 13/11/2017 à 16:40

MATCHES AMICAUX - Presque deux ans jour pour jour après les attentats du 13 novembre, la France et l'Allemagne se rencontrent de nouveau en amical mardi. Joachim Löw, le sélectionneur allemand, assure que les souvenirs des Allemands sont toujours "marqués".

Presque deux ans jour pour jour après le 13 novembre 2015, l'Allemagne et la France se rencontrent de nouveau en match amical. Cette soirée "revient toujours à la mémoire" de l'équipe d'Allemagne, qui avait passé une partie de la nuit dans le stade pendant que Paris était terrorisée par les attentats, a affirmé lundi son sélectionneur Joachim Löw, à la veille de l'amical Allemagne-France à Cologne.

"Ca revient toujours à la mémoire, on nous en reparle. Les souvenirs sont marqués par l'angoisse que nous avons vécue dans ce stade", a témoigné Löw, se rappelant du match amical disputé le soir du 13 novembre au Stade de France, aux abords duquel une personne avait été tuée.

"C'était une expérience dramatique que nous ne voudrions pas revivre", a-t-il ajouté, assurant pourtant n'être pas inquiet pour la sécurité du match de mardi à Cologne (20h45), pour lequel aucune menace particulière n'a été évoquée par la police.

Côté français, le gardien de but Steve Mandanda a eu des mots similaires: "Ce sont des souvenirs vraiment douloureux et on essaie de les oublier", a-t-il dit.

Le Stade de France au soir du 13 novembre 2015

Le Stade de France au soir du 13 novembre 2015Panoramic

0
0