AFP

Didier Deschamps : "Le débat sur Benzema peut devenir lassant, mais je ferai avec"

Deschamps : "Le débat sur Benzema peut devenir lassant, mais je ferai avec"
Par AFP

Le 13/11/2017 à 18:54Mis à jour Le 13/11/2017 à 19:01

EQUIPE DE FRANCE - Interrogé une nouvelle fois en conférence de presse sur le cas Benzema, Didier Deschamps s'est dit lassé lundi soir au lendemain de la soirée consacrée à l'attaquant du Real Madrid sur Canal+. Le sélectionneur a voulu replacer le débat sur le match amical contre l'Allemagne, mardi (21h).

La communication de Karim Benzema n'a pas impressionné Didier Deschamps. Interrogé en conférence de presse sur la non-sélection de l'attaquant du Real Madrid à la veille du match amical contre l'Allemagne, le sélectionneur a jugé que le débat "ne [l]'agace pas, ça peut devenir lassant, mais je ferai avec".

"Libre à vous (les médias) d'ouvrir les débats que vous voulez, mais je pense à titre personnel que l'équipe de France et les joueurs que j'ai sélectionnés, et en qui j'ai totale confiance, méritent un minimum de respect. Ca ne m'agace pas, ça peut devenir lassant, mais je ferai avec", a déclaré Deschamps.

Interrogé sur ce débat, il avait commencé en disant: "Je vais répondre à cette question par une question: avant chaque match de l'équipe de France, vous avez prévu de revenir sur ce thème? L'actualité de l'équipe de France jusqu'à vendredi, c'était le match contre le pays de Galles, et depuis samedi c'est le match de demain (mardi), un match prestigieux face à une des meilleures nations mondiales".

Benzema absent des bleus depuis octobre 2015

Dimanche sur Canal+, Benzema (81 sélections, 27 buts) a lancé: "Tant que Didier Deschamps sera le sélectionneur, je n'aurai pas la chance de retourner en équipe de France". L'attaquant du Real Madrid, 29 ans, est absent des Bleus depuis octobre 2015 et le début de l'affaire du chantage à la sex-tape à l'encontre de son coéquipier en Bleu Mathieu Valbuena, dossier dans lequel Benzema est mis en examen. Non retenu pour l'Euro-2016, il avait accusé Deschamps d'avoir "cédé à une partie raciste de la France".

Deschamps a justifié la non sélection de l'avant-centre par "l'équilibre" et "l'harmonie" de son groupe, et plus globalement "le bien de l'équipe de France".

Benzema et Deschamps en 2013

Benzema et Deschamps en 2013Getty Images

0
0