Getty Images

L'Argentine menait tranquillement face au Nigéria... avant d'en prendre quatre

L'Argentine menait tranquillement face au Nigéria... avant d'en prendre quatre

Le 14/11/2017 à 19:34Mis à jour Le 14/11/2017 à 20:15

MATCHES AMICAUX - Petit coup de tonnerre au Krasnodar Stadium. Mené 2-0 à la pause par l'Argentine, le Nigéria a littéralement renversé la bande à Sampaoli en deuxième période pour finalement s'imposer 4-2. Privée de Lionel Messi, rentré à Barcelone, l'Albiceleste est de nouveau en proie au doute.

Les moins pessimistes diront qu'il ne s'agit que d'un match amical. Mais tout de même, cette défaite de l'Argentine face au Nigéria (2-4) risque de faire pas mal parler, notamment du côté de l'Amérique du Sud... Et pourtant, tout avait bien commencé pour l'Albiceleste. Grâce à un coup franc d'Ever Banega (27e) et un but de Sergio Agüero (36e), elle a même mené de deux buts. Mais un petit signal d'alarme est arrivé avant la pause avec la réduction du score de Kelechi Iheanacho (44e), le joueur de Leicester City.

Au retour des vestiaires, l'Argentine s'est alors écroulée. Et la défense à trois de Jorge Sampaoli risque d'être à nouveau sous le feu des projecteurs. Elle a d'abord cédé à Alex Iwobi (52e)... pour définitivement s'effondrer deux minutes plus tard face à Idowu (54e). A noter que Kelechi Iheanacho, intenable, a livré les deux passes décisives. Alex Iwobi, pas rassasié, en a même profité pour inscrire son deuxième but de la soirée après un joli service de Musa (73e). Alignés d'entrée, les Parisiens Lo Celso et Di Maria ont été remplacés eu deuxième période par Gomez (58e) et Rigoni (76e).

Jorge Sampaoli

Jorge SampaoliGetty Images

Privée de Lionel Messi, l'Albiceleste est donc de nouveau en proie au doute. Une défense catastrophique, des choix qui posent question... Jorge Sampaoli va très certainement être la cible de beaucoup de critiques malgré la qualification in extremis au Mondial en Russie. De son côté, le Nigéria, également qualifié pour la Coupe du Monde, a de quoi voir venir avec des joueurs comme Iheanacho et Iwobi...

0
0