AFP

Officiel : Jesé prêté une saison à Stoke City

Comme attendu, Jesé file à Stoke

Le 16/08/2017 à 10:10Mis à jour Le 16/08/2017 à 10:33

PREMIER LEAGUE - Jesé est officiellement prêté sans option d'achat à Stoke City pour la saison par le Paris Saint-Germain. Non désiré par Unai Emery, l'attaquant espagnol va tenter de se relancer en Premier League après une saison galère passée entre le PSG et un premier prêt à Las Palmas. L'ancien du Real ouvre la vague de départs qui devrait toucher l'effectif parisien.

Son départ n'était qu'une question de temps, c'est désormais officiel, Jesé ne sera pas parisien cette saison et rejoint Stoke City. L'attaquant est prêté une saison sans option d'achat chez les Potters, où il va découvrir la Premier League. Arrivé au mercato estival 2016 au PSG contre 25 millions d'euros, l'Espagnol a enchaîné frustration et déception dans la capitale, où il n'a pas su convaincre Unai Emery (9 matches en Ligue 1, une seule titularisation et un but, 17 minutes en Ligue des champions). En manque de temps de jeu, il avait trouvé refuge à Las Palmas à partir de janvier pour se relancer. Sans grande réussite puisqu'en 16 matches, il n'a inscrit que trois buts et réussi une passe décisive.

Si l'ancien du Real Madrid était bien de la tournée parisienne aux Etats-Unis, son départ ne faisait pas le moindre doute dans une attaque déjà surchargée et un peu plus garnie avec l'arrivée de Neymar sur le côté gauche. A Stoke, Jesé (24 ans) obtient une deuxième chance de retrouver le fil de sa carrière. Après des débuts pleins d'espoir avec son club formateur, une grave blessure au genou en 2014 a clairement freiné sa progression. Sa venue à Paris a accéléré un peu plus la chute.

Son départ réjouira tout de même les dirigeants du PSG qui entament ici leur opération dégraissage. Jesé faisait partie de la liste des joueurs transférables, ce avant même la venue de Neymar. Depuis la signature du Brésilien, l'attaquant canarien était annoncé avec insistance vers la porte de sortie. C'est désormais chose faite. Paris espère encore plusieurs départs (Krychowiak, Matuidi, Ben Arfa, Aurier, etc…) pour renflouer ses caisses et satisfaire au fair-play financier après le dossier Neymar, et avant la possible venue de Kylian Mbappé.

0
0