AFP

PREMIER LEAGUE - Manchester City menace de porter plainte contre Javier Tebas

Manchester City menace de porter plainte contre Tebas

Le 07/09/2017 à 13:08Mis à jour Le 07/09/2017 à 13:10

Javier Tebas, président de la Liga, a multiplié mercredi les attaques contre le PSG et Manchester City, accusés de "dopage financier". Les contres attaques commencent à fuser : le club anglais a menacé jeudi de porter plainte, et la LFP a réagi dans un communiqué.

Les sorties récentes de Javier Tebas ne devraient pas rester sans conséquences. Manchester City a menacé ce jeudi de porter plainte contre le président de la Liga. Interrogé mercredi pendant la Soccerex, conférence des investisseurs du football, à Manchester, Javier Tebas a accusé le club anglais d'essayer de "falsifier" ses comptes via son partenariat avec le club espagnol de Gérone.

Manchester City possède 44,3% du club de Gérone Football Club, promu en Liga cette saison. Le frère de Pep Guardiola, entraîneur des Citizens, possède également des parts similaires. Le club mancunien a prêté en début de saison cinq joueurs au promu. Selon Javier Tebas, ceux-ci ont été sous-évalués à dessein. Interrogé mercredi, le président de la Liga a estimé que City "avait essayé" de falsifier ses comptes, "mais n'avait pas réussi".

Javier Tebas (à gauche) et Josep Maria Bartomeu, président du FC Barcelone

Javier Tebas (à gauche) et Josep Maria Bartomeu, président du FC BarceloneEurosport

City et la LFP contre-attaquent

Manchester City a répondu jeudi dans un communiqué. "Les déclarations de M. Tebas sont malavisées et, pour parties, de la pure fiction, écrivent les dirigeants des Skyblues. Le Manchester City Football Club et le City Football Group ont demandé leur avis à leurs conseils légaux et agiront en conséquence."

La Ligue de Football Professionnel a également contre-attaqué dans un communiqué mercredi. L'institution a dénoncé les "propos indignes" de la Liga espagnole, et a "réaffirmé son soutien au Paris Saint-Germain face à une campagne de dénigrement". La LFP s'est également félicitée de "l'attractivité" de la Ligue 1.

0
0