AFP

Qatar, Platini, foi, suspension : les 4 leçons de Blatter à la tête de la FIFA

Qatar, Platini, foi, suspension : les 4 leçons de Blatter à la tête de la FIFA

Le 24/02/2016 à 09:28

Vendredi, Sepp Blatter connaîtra son successeur. En attendant de quitter la FIFA, le Suisse, suspendu pour huit ans en décembre, revient sur ses dix-huit années de présidence dans un entretien fleuve accordé à L'Equipe. Morceaux choisis.

1. Si les Américains avaient eu leur Coupe du monde…

" Si on avait voté comme prévu pour les Etats-Unis, il n'y aurait pas eu de raison que les Américains attaquent la FIFA, puisqu'ils auraient eu leur Coupe du monde. Et moi j'aurais fini mes quatre dernières années de mandat tranquille."

Blatter ne s'en cache pas : la décision d'attribuer le Mondial 2022 au Qatar a précipité sa chute. "Je me suis dit : 'les difficultés commencent'".

2. Platini, "un enfant gâté"

" Michel Platini était meilleur joueur que politicien. Tout ça (le combat politique), ça s'apprend, mais il a toujours été un enfant gâté, choyé par tout le monde. On le portait."

Le Suisse regrette d'avoir "ouvert la route" à l'ancien numéro 10 des Bleus, qu'il voyait comme "(son) successeur présumé" à la tête de la FIFA. "Il est devenu un peu méchant, il ne voulait plus que je sois là. Pour lui, maintenant, la porte est fermée."

3. Il a toujours foi en lui

" Je ne pense pas être un grand pécheur. Depuis que je suis dans la vie professionnelle, je suis resté dans la voie que m'a indiquée mon papa : le travail, le travail, le travail."

Blatter estime ne pas avoir trahi sa foi religieuse, ni ses valeurs au cours d'un mandat pourtant marqué par des affaires. "Je ne prie pas plus qu'avant car je crois en moi", dit-il.

4. Vivement vendredi

" Finalement, je suis conscient qu'on arrive à cette date. J'en ai marre qu'on m'appelle 'le président suspendu'."

Vendredi, la FIFA désignera son nouveau président. Une élection que Sepp Blatter, suspendu pour huit ans de toute activité liée au football, voit comme un soulagement.

  • Où lire l'entretien de Blatter ? En pages 13, 14 et 15 de L'Equipe daté du mercredi 24 février 2016.
0
0