Getty Images

Les supporters voulaient Insigne... De Rossi aussi (et il l'a fait savoir à Ventura)

Les supporters voulaient Insigne... De Rossi aussi (et il l'a fait savoir à Ventura)

Le 13/11/2017 à 23:58Mis à jour Le 14/11/2017 à 01:01

Scène incroyable lors du barrage retour entre l'Italie et la Suède. Alors que la Squadra cherchait à se qualifier, Daniele De Rossi a refusé d'entrer en jeu, arguant à son sélectionneur, Gian Piero Ventura, qu'il lui fallait un choix plus offensif.

Décidément, les choix de Gian Piero Ventura vont faire beaucoup parler. Et pas que les supporters de la Squadra. Sur le banc pour ce barrage retour de la zone Europe pour la Coupe du monde 2018, Daniele De Rossi ne voulait pas que cet Italie-Suède soit le dernier match de sa longue carrière internationale (116 sélections, 21 buts). Le milieu historique de l'AS Roma n'imaginait pas un seul instant que la Nazionale puisse manquer le Mondial. Et il a tout fait pour que cela n'arrive pas. Y compris refuser de rentrer en jeu.

" On a besoin de gagner, pas de tenir un match nul"

Non pas qu'il n'avait pas envie de jouer ou d'aider ses coéquipiers, bien au contraire. Mais De Rossi estimait surtout qu'il n'était pas le joueur le mieux placé pour apporter ce qu'il manquait à son équipe. En deuxième période, on voit clairement l'expérimenté Italien inciter son entraîneur à la jouer plus offensif : "Mais pourquoi je voudrais rentrer en jeu, s'est agacé le Romain. On a besoin de gagner, pas de tenir le match nul…" s'est-il exprimé avant de clairement suggérer à son sélectionneur de faire rentrer Lorenzo Insigne.

Mais, visiblement, les deux hommes n'étaient pas du même avis. Insigne et De Rossi sont restés sur le banc et l'Italie est restée à quai. Pour le plus grand malheur de la Squadra et de Gian Piero Ventura, dont la démission ne s'est pas fait attendre.

0
0