Eurosport
 Liège-Bastogne-LiègeRegarder 
 
 
Football - Serie A

Lamela monte en puissance à la Roma

Joueur fantasque au tempérament bien trempé, Erik Lamela brille de mille feux avec l'AS Roma depuis le début de saison. Meilleur buteur du club en Serie A avec 7 buts, l'Argentin recruté à prix d'or en juillet 2011 (20 millions d'euros) est en train de confirmer tout le bien que l'on pense de lui depuis son plus jeune âge.

 
Lamela monte en puissance - Football - Serie AAFP
 

La scène se déroule au centre d'entraînement Fulvio-Bernardini, en début de saison dernière. Beaucoup trop personnel comme à son habitude, le jeune argentin Erik Lamela se fait reprendre par deux fois par son coéquipier d'attaque et compatriote (bien qu'il évolue désormais avec la Squadra Azzurra), Pablo Osvaldo. Ce dernier reproche en effet à son jeune comparse de l'oublier un peu trop souvent. Selon le journal espagnol El Confidencial, l'ancien avant-centre de l'Espanyol Barcelone lui déclare alors "Je suis plus vieux que toi et ici on n’est pas à River Plate. Quand je te parle tu dois me répondre", ce à quoi le jeune attaquant rétorque "Arrête, ferme-la tu n'es pas Maradona !" La suite ? Une belle pêche au visage du feu follet argentin et une prune bien salée (50 000 euros d'amende) pour l'aîné... Né à Buenos Aires en 1992, Erik Lamela peine encore à se faire connaître du grand public. Pourtant ce fan absolu de Zidane ("C'était mon mythe, le plus grand") aurait pu à sa manière faire son entrée dans le livre des records en 2004. Repéré à l'âge de 12 ans par des scouts du Barça lors d'un tournoi en Espagne, le petit prodige de River Plate est en effet contacté par le club catalan qui propose même la somme astronomique de 450.000 € à son club, pour un transfert vers la célèbre Masia. Un montant toutefois jugé démesuré, et disproportionné pour un mineur d'un tel âge, et que le gouvernement argentin décide de repousser.

La nouvelle attraction de la Serie A avec El Shaarawy

Star des sélections de jeunes, celui que l'on surnomme "El Coco" ("Mon frère ne savait pas dire Erik. Il disait : Coco, Coco, et c'est resté") poursuit alors sa formation au pays, et étoffe un peu plus son bagage technique (au détriment de l'aspect physique, jugé assez frêle par les techniciens romains à son arrivée dans la capitale italienne), avant de faire ses grands débuts en 2008, à seulement 17 ans. Si cet amoureux de River Plate aurait souhaité poursuivre le plus longtemps possible sa carrière en Argentine, la relégation des Millionarios en 2011 changea finalement la donne. En proie à des difficultés financières, l'ancien club d'Ortega décide alors d'accepter l'offre de 18 millions d'euros (20 avec les bonus) de l'AS Roma, et de son nouvel entraîneur Luis Enrique, qui rêve de transposer l'ADN du Barça à Rome, en s'appuyant sur la nouvelle pépite du football argentin, comme le fit avant lui Guardiola avec Messi.

Gaucher (comme Messi) mais évoluant pour des raisons évidentes à droite, Lamela se distingue immédiatement par sa vitesse, sa capacité à éliminer et sa vision de jeu au-dessus de la moyenne. Mais son manque d'altruisme est souvent pointé du doigt par la presse et les tifosi, tout comme son manque de réalisme dans la zone de vérité, à l'image de ses statistiques plutôt faméliques : 4 buts en 2010-2011 avec River et 4 buts en 2011-2012 avec son nouveau club. Sauf que cette saison, et à l'image de son alter ego de Milan, Stefan El Shaarawy (7 mois d'écart entre les deux meilleurs buteurs de la Serie A tous deux nés en 1992), Lamela semble s'être découvert un talent de buteur. Auteur de 7 buts en 11 journées (dont un doublé contre l'Udinese), "El Coco" porte à lui seul - ou presque - une Roma décevante cette saison (6e au classement, à 11 longueurs de la Juve), et rêve désormais d'entrevoir les étoiles de la Ligue des champions, aspiration qui passe toutefois par au moins une troisième place au classement. Et ce afin de marcher sur les pas de son "ancienne idole" Zinedine Zidane, et de sa "nouvelle idole" Francesco Totti.

Retrouvez l’ensemble des articles sur Foot123

Lamela monte en puissance à la Roma - Football - Serie A 

 - Foot123
 
#160;
 
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus