Coup de théâtre à Abou Dabi : Sebastian Vettel partira dernier pour le Grand Prix

Coup de théâtre : Vettel partira dernier
Par F1i

Le 03/11/2012 à 20:09Mis à jour Le 03/11/2012 à 21:24

L'Allemand Sebastian Vettel partira depusi les stands, dimanche au Grand Prix d'Abou Dabi. Le pilote Red Bull a été pénalisé en raison d'une quantité insuffisante d'essence dans son réservoir à la fin des qualifications de samedi, sur le circuit de Yas Marina.

Coup de tonnerre ce samedi soir dans le paddock de Yas Marina. Après plus de quatre heures de délibération, les commissaires du Grand Prix d’Abou Dhabi ont décidé d’exclure Sebastian Vettel des qualifications dans lesquelles l'Allemand avait fait le troisième temps. Les stewards ont enquêté sur les raisons qui avaient motivé Red Bull à demander à son pilote de s’arrêter au bord de la piste à l’issue de la séance qualificative. Or, la réglementation impose à tout pilote de regagner la voie des stands avec au moins un litre de carburant dans son réservoir afin que la FIA puisse procéder à un échantillon d’essence.

Si les commissaires ont accepté que Vettel se soit arrêté pour des raisons de force majeure, il ne restait plus que 850 millilitres de carburant dans le réservoir de sa RB8. L’Allemand a dû coup été exclu des qualifications et s’élancera de la voie des stands ce dimanche après-midi, alors qu’il avait réalisé le troisième temps de la séance. "Ca ne me convient pas mais je ne peux rien y faire. Maintenant je vais aller dormir et on verra demain comment préparer cette course", a réagi le double champion du monde en titre, rattrapé par quelques journalistes allemands avant de quitter le paddock.

Début mai, le Britannique Lewis Hamilton (McLaren) avait subi le même sort, après sa pole position, pour la même raison. Sauf qu'Hamilton avait choisi de partir 24e sur la grille, puis avait terminé la course à la 8e place. Cette sanction est en tout cas lourde de conséquences au championnat du monde. Qualifié à une lointaine septième place, Fernando Alonso était dos au mur. A présent, El Nano a toutes les raisons d’espérer reprendre de gros points à Vettel ce dimanche, d’autant plus sur une piste où les dépassements ne sont pas fréquents.

La nouvelle grille de départ :

1re ligne:
Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)
Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)

2e ligne:
Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault)
Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault)

3e ligne:
Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes)
Fernando Alonso (ESP/Ferrari)

4e ligne:
Nico Rosberg (GER/Mercedes-AMG)
Felipe Massa (BRA/Ferrari)

5e ligne:
Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault)
Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes)

6e ligne:
Sergio Pérez (MEX/Sauber-Ferrari)
Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes)

7e ligne:
Michael Schumacher (GER/Mercedes-AMG)
Bruno Senna (BRA/Williams-Renault)

8e ligne:
Kamui Kobayashi (JPN/Sauber-Ferrari)
Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari)

9e ligne:
Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari)
Heikki Kovalainen (FIN/Caterham-Renault)

10e ligne:
Charles Pic (FRA/Marussia-Cosworth)
Vitaly Petrov (RUS/Caterham-Renault)

11e ligne:
Timo Glock (GER/Marussia-Cosworth)
Pedro de la Rosa (ESP/HRT-Cosworth)

12e ligne:
Narain Karthikeyan (IND/HRT-Cosworth)
Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)

0
0