Ferrari S.p.A.

Kimi Räikkönen (Ferrari) : "A certains moments, j'avais l'impression de me balader"

Räikkönen : "A certains moments, j'avais l'impression de me balader"
Par F1i

Le 27/11/2017 à 12:37Mis à jour Le 27/11/2017 à 12:39

GRAND PRIX D'ABOU DABI - Kimi Räikkönen (Ferrari) n'a pas apprécié de devoir rouler à l'économie pour être sûr de ne pas tomber en panne d'essence, dimanche.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Kimi Räikkönen n'aura pas été beaucoup suivi par les caméras de la FOM sur le circuit de la marine de Yas dimanche. Il a terminé à la quatrième place après avoir passé la majeure partie de la course à garder Max Verstappen (Red Bull) à bonne distance. Le Finlandais s'est vu intimer l'ordre de réaliser une course à l'économie, ce qu'il estime indigne des standards de la Formule 1.

"J'ai passé le plus clair de mon temps à préserver du carburant et à garder mes distances avec Verstappen tout en m'assurant d'avoir un réservoir suffisamment rempli après l'arrivée pour éviter un déclassement", a-t-il déclaré. "Je trouve que c'est tout sauf de la F1. Malheureusement, nous dépendons du règlement technique. Certains circuits comme celui de la marina de Yas imposent des consommations de carburant élevées. Dès lors, je ne me suis pas du tout amusé."

"Nous avions une voiture qui devait nous permettre de terminer tous les deux sur le podium. Mais quand vous êtes contraint de rouler à l'économie, on est impuissant. A certains moments, j'avais l'impression de me balader. C'est vraiment indigne de la Formule 1."

Kimi Räikkönen (Ferrari), Max Verstappen (Red Bull) au Grand Prix d'Abou Dabi 2017
0
0