2010 GP de Coree Barrichello Williams - DPPI
 
Article
commentaires
Formule 1 > Grand Prix du Brésil

Les forces en présence

Les forces en présence

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 01/11/2010 à 22:39 -
Par Eurosport - Le 01/11/2010 à 22:39
Interlagos est normalement un circuit taillé pour la Red Bull, victorieuse en 2009. Mais Vettel et Webber feront-ils le week-end parfait ? Dans le cas contraire, Alonso (Ferrari) pourrait être sacré champion du monde.

Ferrari - Alonso P1 (231 pts), Massa P6 (143 pts)

Alonso peut être titré à Interlagos, où il s'est couvert de gloire en 2005 et 2006 et où il a raté le coche pour un point en 2007. Mais il reste persuadé que ça se jouera à Abou Dabi. "Nous voulons aborder ce Grand Prix de la même façon que les autres, en gardant les pieds sur terre. Il nous reste 15 points à prendre : Red Bull reste favori, mais nous continuerons à faire de notre mieux pour essayer de monter sur le podium", explique-t-il. Une 3e place lui assurerait d'arriver aux Emirats arabes unis en leader du Mondial. Il n'a jamais gagné à Sao Paulo mais Ferrari y a un taux de réussite, avec des victoires en 2006, 2007 et 2008. Deux incertitudes : la fiabilité de son V8 et la capacité de Massa de lui filer un coup de main pour la 1ère fois depuis Hockenheim.

Red Bull - Webber P2 (220 pts), Vettel P4 (206 pts)

Hamilton a fait un peu de provoc en assurant que Webber était mortifié par son erreur sud-coréenne, et que celle-ci n'était que le résultat des nombreuses erreurs commises dans son fatal 19e tour. L'Anglais en a rajouté une couche en expliquant que l'Australien ne supporterait pas la pression... Le vainqueur du GP du Brésil 2009 va donc avoir l'occasion de prouver le contraire. "Nous allons clairement essayer d'obtenir une nouvelle victoire. Nous sommes arrivés à un moment charnière du championnat et il va falloir saisir chaque occasion", a-t-il prévenu. Poussé par Marko, le boss Horner a réfuté toute éventualité de mettre Vettel au service de Webber. Avec 25 points de retard, l'Allemand devra devancer Alonso pour espérer jouer le titre à Abou Dabi. Ça s'est joué à peu ces derniers temps, mais la balance a penché 7 fois de son côté lors de ses 9 dernières qualif par rapport à son équipier. Le petit plus qui pourrait faire la différence : un V8 neuf. Par ailleurs, Red Bull remportera le titre Constructeurs à condition de prendre 16 points à McLaren.

McLaren - Hamilton P3 (210 pts), Button P5 (189 pts)

Whitmarsh a indiqué qu'une discussion aurait lieu entre les pilotes pour définir les conditions d'un soutien de Button à Hamilton. Cela dépendra peut-être de la position de Button sur la grille. Hamilton, qui a perdu le titre à Sao Paulo en 2007 et l'a gagné en 2008, a l'intention d'attaquer sans calculer… Le F-duct de sa Mclaren pourra l'aider. Hors circuit, il se pose à nouveau la question de recourir à un manager. Très rapidement ou à partir de cet hiver. L'équipe est par ailleurs en lice au Mondial Constructeurs.

Renault - Kubica P7 (124 pts), Petrov P14 (19 pts)

Si le Losange a quasiment laissé tomber l'idée de coiffer Mercedes pour la 4e place Constructeurs, Kubica peut encore rêver de la 6e place Pilotes, qu'occupe Massa 19 longueurs devant. Il espère un rendement de son F-duct comparable à Spa et Suzuka. Petrov ne connait pas la piste.

Mercedes - Rosberg P8 (122 pts), Schumacher P9 (66 pts)

Une réorganisation de l'organigramme est dans les tuyaux. A 55 ans, le directeur technique Brawn ne se voit pas faire les 20 déplacements de 2011 et Haug pourrait aussi prendre du recul. Rosberg a par ailleurs obtenu le recrutement de Tony Ross, son ingénieur de course chez Williams. Schumacher devrait récupérer Mark Slade, chef ingénieur chez Renault, poussant Andrew Shovlin dans un autre rôle, à la direction de l'ingénierie. Le pilote allemand a rappelé que l'altitude d'Interlagos (800 mètres) induira une perte de puissance du moteur, de l'ordre de 8%. "Les caractéristiques du circuit d'Interlagos ne sont pas très éloignées de celles des dernières courses, je pense donc que nous pouvons nous rendre au Brésil assez confiants", a avancé Schumi, convaincant 6e au Japon et 4e en Corée du Sud.

Force India - Sutil P11 (47 pts), Liuzzi P13 (21 pts)

Liuzzi a démenti l'idée reçue : le départ de Key pour Sauber, en avril, n'est pas à l'origine de la baisse de régime de Force India depuis lors. L'écurie indienne a préservé pour 3 points sa 6e place Constructeurs de la convoitise de Williams grâce à la 6e position sud-coréenne de Liuzzi, qui avait rentré 1 point sur les 8 précédentes courses. L'Italien reste persuadé d'avoir un contrat en bonne en due forme pour 2011 mais la concurrence est sévère avec Di Resta et désormais Heidfeld. D'autant que Sutil a encore repoussé sa décision : il attend que Renault statue sur Petrov. L'Allemand avait percuté Kobayashi à Yeongam et sera reculé de 5 places sur la grille.

Williams - Barrichello P10 (47 pts), Hülkenberg P15 (18 pt)

Williams et Head ont dit tout le bien qu'il pensait d'Hülkenberg, qui devrait être gardé au détriment de Barrichello car l'autre baquet semble promis au champion GP2 Maldonado. Le héros local aura un Cosworth neuf sur sa FW32. Ross, affecté à la voiture du vétéran pauliste, est annoncé partant chez Mercedes.

Sauber - Kobayashi P12 (31 pts), Heidfeld P18 (6 pt)

Le Japonais revient sur le terrain de ses exploits 2009 avec Toyota. La pluie est attendue ce week-end et Heidfeld y voit un bon présage sur cette piste où il a été souvent bon, et spécialement en 2001 au volant de la Sauber, pour son 1er podium. L'occasion de se faire remarquer auprès d'une écurie qui pourrait l'accueillir en 2011. Mais laquelle ? La C29 sera dans la même mouture que les dernières courses.

Toro Rosso - Buemi P16 (8 pts), Alguersuari P19 (3 pts)

Le F-duct aurait été bien utile mais voilà, Faenza n'a jamais pu le mettre au point. Buemi, qui reste sur trois duels perdus en qualif, partira presque à coup sûr derrière Alguersuari : il a écopé de 5 places de pénalité pour son pétage de plomb dans les roues de Glock au 31e tour en Corée du Sud.

Lotus - Kovalainen P20 (0 pt), Trulli P21 (0 pt)

Le patron Fernandes ne sera pas du voyage. L'annonce du partenariat moteur Renault prévue pour ce week-end aurait-elle été reportée ?

Virgin - Di Grassi P24 (0 pt), Glock P25 (0 pt)

Le regional de l'étape Di Grassi aurait déjà perdu son baquet au profit de D’Ambrosio. "Jérôme sera en F1 l'an prochain, c'est sûr à 95%", a lancé Boullier (Renault), qui gère sa carrière au sein de la structure Gravity.

Hispania - Senna P23 (0 pt), Yamamoto P26 (0 pt)

Bruno a attendu son Grand Prix pour porter un casque spécial célébrant les 50 ans qu'auraient eu son oncle Ayrton, champion du monde 1988, 90 et 91, le 21 mars dernier.