2013 GP de Corée Lotus Boullier - Panoramic
 
Article
commentaires
Formule 1 > Saison 2014

Lotus : Eric Boullier vers la porte de sortie ?

Boullier vers la porte de sortie ?

Par F1i
Dernière mise à jour Le 14/12/2013 à 14:54 -
Par F1i - Le 14/12/2013 à 14:54
Eric Boullier pourrait démissionner de son poste de directeur d'équipe de Lotus F1 Team selon le journal allemand Sport Bild, généralement bien informé.

Tsunami en vue à Enstone, qui en a pourtant vu d'autres, avec la possible démission d'Eric Boullier, le directeur d'équipe de Lotus F1 Team, annoncée ce matin par le Sport Bild. Le média allemand, généralement bien informé, publie l'information au conditionnel tout en précisant que la fuite vient de Renault…

Voilà plusieurs semaines que l'on sentait Eric Boullier excédé par l'attitude de ses patrons de Genii, les actionnaires de Lotus F1 Team, et il a souligné à plusieurs reprises mettre ses priorités dans la sauvegarde de l'usine d'Enstone et de son personnel, dont il a la charge avec le directeur général Patrick Louis. Ce dernier a récemment envoyé un mail aux employés pour annoncer un retard de paiement des salaires de novembre.

Boullier pourrait rebondir chez Renault

Lotus va-t-elle imploser ? Les dettes s'accumulent à hauteur de 150 millions de dollars et de nombreux fournisseurs refusent de livrer en raison de factures impayées. Dans ce contexte explosif, le départ d'Eric Boullier donnerait un très mauvais signal. Le manager français a toujours été respecté par les membres de l'écurie et pourrait avoir mis sa position dans la balance si son équipe ne possédait plus les moyens d'une politique ambitieuse.

La rumeur indique que Boullier pourrait rebondir chez Renault, à la tête du département Renault Sport F1, chargé de développer et d'exploiter le nouveau moteur V6 turbo en collaboration avec les teams Red Bull, Toro Rosso, Caterham et - en principe - Lotus. Mais la seule équipe n'ayant pas officiellement de contrat moteur pour 2014, c'est... Lotus.

Cliquez ici pour découvrir les photos de la somptueuse Villa Butterfly de Kimi Räikkönen, d'une valeur de 30 millions d'euros, en Suisse.

Retrouvez plus d’articles sur F1i

 
 

commentaires


  • marco0500027/12/2013 18:37

    FDJ !!! ;-)

  • smaille15/12/2013 18:51

    C'est mort pour Lotus!

  • Pi147H15/12/2013 13:54

    Pourquoi virer GJ ? Le pilote n'est pas responsable d'une mauvaise gestion... Bien sûr les plus malins sont partis... Kimi et Hülkenberg ! M. Boullier (pas le compteur ), nous arrose de messages depuis juin avec l'arrivée de son ' GRAND SUPER SPONSOR '... Un idiot aurait délà compris fin juillet début août qu'il n'aurais jamais le moindre $ !!! Alors, maintenant nada... Et quid pour le moteur ? Bravo Lotus et merci pour nous.