2012 Tests Montmelo Force India Hulkenberg - Force India F1 Ltd
 
Article
commentaires
Formule 1 > Saison 2012

Hülkenberg met la gomme

Hülkenberg met la gomme

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 23/02/2012 à 17:43 -
Par Eurosport - Le 23/02/2012 à 17:43
Nico Hülkenberg (Force India) a été le plus rapide de la 2e journée de tests à Montmelo, mercredi, grâce à un tour réalisé en pneus "très tendre" en 1 min 22.608 sec. Il a devancé Sergio Pérez (Sauber) de 0.040 sec. En "tendre", Sebastian Vettel (Red Bull) s'est classé 3e, à 0.283 sec.
 

22/02/12- Montmelo - 4,655 km
Soleil - air : 6-19°C - piste 9-24°C
Horaires : 09h-13h, 14h-17h
2 drapeaux rouges : Ricciardo (09h29 et 14h34)

1-Hülkenberg (Force India) en 1:22.608 (112 tours)

Chrono réussi en gommes "très tendre", à 12h26. "On a commencé par travailler sur l'aérodynamique, en faisant des séries à vitesse constante pour enregistrer des informations supplémentaires, puis le reste de la journée a été consacré à l'équilibre de la voiture, en essayant les quatre types de pneus Pirelli disponibles", a narré Hülkenberg, déjà 2e temps mardi. "J'ai fait des relais courts, longs, et essayé de sentir comment la voiture réagissait aux différentes gommes. Le comportement était très bon et notre réglage de base était un bon point de départ pour les quatre types de pneus", a-t-il ajouté.

Paul di Resta a maintenant deux jours de roulage devant lui.

2-Pérez (Sauber) +0.040 sec (85 tours)

Un chrono signé en "très tendre". "C'était bien mieux aujourd'hui, même si nous avons perdu du temps à la fin à cause d'un échappement", a dit le Mexicain, qui a dévoré du pneu dans l'après-midi : "très tendre", "tendre", "medium" et "dur", avec différentes quantités de carburant.

Kamui Kobayashi en piste jeudi et vendredi.

3-Vettel (Red Bull) +0.283 sec (104 tours)

Après la journée de développement mercredi, place à une simulation de week-end de course pour Sebastian Vettel, essais libres, essais qualificatifs et course compris. "Il faisait tellement froid ce matin que nous avons eu des problèmes lors des pit stops, simplement parce que le matériel gelait", a rapporté Ian Morgan, ingénieur en chef des essais. "Après ça, nous avons fait une simulation d'essais libres, mais nous avons découvert un petit problème, qui nous a coûté du temps. Nous avons fait une simulation de qualif après la pause déjeuner. Après, nous avons couvert une distance de course, d'un tenant, ce qui était toujours encourageant".

Au contraire des deux plus rapides du jour, le double champion du monde a fait son meilleur tour en pneus "tendre". "Avec la voiture, nous sommes sur la bonne voie", a-t-il commenté. "Les premiers impressions du dernier test (à Jerez de la Frontera) étaient bonne. La voiture réagit comme prévu. Je continue de parler de la perte d'appui car nous n'avons plus certains outils (ndlr : la FIA a interdit les fonds plat soufflés), mais c'est la même chose pour tout le monde, pas simplement pour nous. Dans les prochains jours, nous allons travailler à rendre la voiture plus performante. Mais jusque là, tout va bien."

Mark Webber reproduira exactement le programme jeudi.

4-Alonso (Ferrari) +0.572 sec (87 tours)

"La sensation est neutre, ni positive ni négative", a commenté Fernando Alonso. "Nous ne savons pas grand chose, nous avons essayé plein de choses, et nous verrons bien ce qui arrivera avec Felipe Massa (ndlr : en piste jeudi et vendredi) et comment nous serons lors du dernier test test (ndlr : 1-4 mars, Montmelo) Ce serait une erreur de dire en février que la saison va être excitante ou décevante."

5-Ricciardo (Toro Rosso) +1.031 sec (50 tours)

Chrono réalisé en "très tendre". Daniel Ricciardo a été à l'origine des deux interruptions de séance de la journée, à 09h29 et 14h34. Il n'a couvert que 5 tours l'après-midi en raison d'un bris d'arbre de transmission. "Nous avons travaillé sur l'équilibre, sur des runs surtout courts. J'ai pu constater que la voiture réagissait bien", a expliqué l'Australien, déçu de son faible kilométrage du jour.

Jean-Eric Vergne en piste jeudi et vendredi.

6-Hamilton (McLaren) +1.198 sec (120 tours)

Lewis Hamilton stakhanoviste de la piste : 114 tours mardi, 120 tours ce mercredi. Soit plus de 1000 km ! "La voiture se comporte très bien dans les virages très rapides, je pense que la base de départ est plus élevée que celle de l'an dernier, et elle est meilleure en général à haute vitesse", s'est-il réjouit. "Par ailleurs, elle performe bien dans les virages 3 et 9. Nous n'avons pas apporté de nouvelles pièces ici, mais nous avons approfondi notre compréhension depuis Jerez : sur les pneus, l'influence des températures et l'équilibre en fonction des réglages. Ce furent deux jours extrêmement fructueux. Jenson [Button] va continuer d'améliorer ça jeudi. Je me prépare maintenant au test final (Montmelo, 1-4 mars)."

En marge de ces essais, McLaren a intégré dans son programme Jeunes pilotes Tom Blomqvist (GBR), 18 ans, fils du champion du monde WRC 1984, Stig Blomqvist (SUE). En 2010, il est devenu le plus jeune lauréat du championnat de Formule Renault britannique. Il a gagné des courses en Coupe de Formule 3 en 2011.

7-Rosberg (Mercedes) +1.947 sec (82 tours)

75 tours pour Nico Rosberg le matin (essentiellement sur des longs runs) et 7 après la pause en raison d'une fuite d'huile au niveau de la transmission. "Ça ne change pas mes impressions positives", a lancé le jeune allemand. Michael Schumacher prendra le relais jeudi et Nico Rosberg conclura vendredi.

8-Bottas (Williams) +3.130 sec (69 tours)

Le réserviste officiel Valtteri Botta a travaillé sur les pneus et les réglages, sur un programme type d'essais libres 1. En effet, il participera cette saison à 15 sessions du vendredi matin. "Valtteri a fait du bon boulot en bouclant 117 tours sans problèmes", a souligné Mark Gillan, l'ingénieur en chef essais.

Pastor Maldonado au volant jeudi.

9-Petrov (Caterham) +3.997 sec (69 tours)

Vittaly Petrov, qui a supplanté Jarno Trulli, a ajusté sa position dans le baquet avant d'attaquer les tests. "Nous avons eu deux problèmes ce matin, avec la position de pilotage et les freins ce matin, mais on peut s'y attendre sur une nouvelle voiture", a relaté le Russe, qui a fait des runs plus longs après la pause. "Physiquement, je me sens bien. Evidemment ça faisait un moment que je n'avais pas été dans une voiture, mais j'ai gardé mon niveau de préparation. La voiture se comporte de façon un peu différente de la précédente (ndlr : la Renault) et je pense que je dois modifier mon style de pilotage pour en tirer la quintessence. J'étais assez agressif avant, mais cette voiture répond mieux aux changements plus subtiles. Je dois bosser là-dessus", a-t-il conclu.
 
"Nous avons des choses sur lesquelles travailler, notamment comprendre comment lui donner un set-up avec lequel il se sente à l'aise", a commenté Mike Gascoyne, chef du département technique.

10-Pic (Marussia) +4.735 sec (108 tours)

L'équipe russe a souligné les "solides progrès" de Charles Pic, qui a travaillé sur le set-up le matin et a répété une course l'après-midi. Le Français a donc simulé trois courses en deux jours. Après les 121 tours mardi, il en a bouclé 109 ce mercredi.

Timo Glock en piste jeudi.