Handball

Onesta restera si...

Claude Onesta, dont la succession était de plus en plus ouvertement évoquée ces derniers mois, poursuivra finalement sa mission à la tête de l'équipe de France au-delà des jeux Olympiques de Londres, si le président de la Fédération, Joël Delplanque, est réélu en octobre.

 
Onesta restera si... - HandballAFP
 

L'actuel président de la Fédération française (FFHB), Joël Delplanque, a confirmé samedi qu'il prolongerait le contrat du sélectionneur, s'il était réélu à son poste en octobre. "Je compte beaucoup sur Claude Onesta pour conduire l'évolution du handball, telle que je l'imagine, si d'aventure je suis bien entendu à nouveau réélu à la présidence de la Fédération cette année", a déclaré M. Delplanque.

M. Delplanque a indiqué samedi dans L'Equipe qu'Onesta, 55 ans, qui dirige l'équipe de France depuis juin 2001, resterait en place jusqu'aux JO de Rio en 2016. Il a été moins affirmatif dans son entretien avec l'AFP. "Je vous ai dit que je le prolongerais", a-t-il seulement répondu. Onesta a pris en 2001, au lendemain de la deuxième victoire française dans un Mondial, à Paris, la succession du légendaire Daniel Costantini. D'abord contesté, cet ancien professeur de sport au franc parler mordant, a peu à peu imposé sa patte, en privilégiant l'autogestion et l'échange pour accompagner l'éclosion d'une génération menée par Nikola Karabatic.

"Confiance" et "compétence"

Ancien joueur puis entraîneur de Toulouse, il a fait des "Experts" l'une des plus grandes équipes de tous les temps, avec deux titres européens (2006, 2010) et mondiaux (2009, 2011), et le sacre olympique de 2008. Pour M. Delplanque, le CV du sélectionneur justifie qu'il poursuive sa tâche. "Sa compétence a été vérifiée au travers des nombreuses performances qu'il a réalisées avec l'équipe de France", a-t-il déclaré. Le fiasco du dernier Euro, où la France n'a décroché que la 11e place, son plus mauvais résultat depuis 1990, n'a pas écorné le crédit d'Onesta. "Non au contraire, ça a renforcé notre confiance", a assuré le président de la FFHB.

L'hypothèse d'un échec aux JO de Londres n'est pas plus de nature à remettre en cause sa décision. "Ca aura une influence non pas sur la confiance, mais sur la stratégie qu'on aura à mettre en oeuvre ensemble", a-t-il dit. Onesta avait récemment fait part de son désir de prolonger jusqu'à Rio, tout en intégrant progressivement au sein du staff son successeur, qu'il souhaite être un des membres de l'équipe actuelle. "Je suis convaincu qu'un entraîneur de club ne peut plus occuper ce poste", avait-il déclaré, écartant de facto Patrice Canayer et Philippe Gardent, les entraîneurs de Montpellier et Chambéry, et provoquant quelques grincements de dents. "Ca fait partie des options, il y en a d'autres", a estimé M. Delplanque, sans s'étendre sur le cas de Jérôme Fernandez. Très proche d'Onesta, l'actuel capitaine de l'équipe de France a déjà fait part de son intérêt pour le poste.

AFP
 
#160;
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus