Getty Images

Moto2 : Franco Morbidelli (Kalex VDS) vainqueur

Moto2 : Morbidelli se redonne de l'air
Par AFP

Le 24/09/2017 à 13:28Mis à jour Le 24/09/2017 à 17:19

GRAND PRIX D'ARAGON - Franco Morbidelli (Kalex VDS) a conforté sa place de leader du Mondial de Moto2 en gagnant dimanche à Alcaniz au bout d'un superbe duel avec Mattia Pasini (Kalex Italtrans). Miguel Oliveira (KTM Red Bull), parti de la pole position, a complété le podium.

Eurosport Player :

Voir sur Eurosport

Franco Morbidelli (Kalex VDS), leader du championnat du monde de Moto2, a accru son avance au classement en remportant dimanche le Grand Prix d'Aragon sur le circuit d'Alcaniz, en Espagne, au terme d'une belle lutte avec son compatriote Mattia Pasini (Kalex Italtrans).

Lors de la 14e manche de la saison, le Romain a décroché sa 8e victoire en 2017, en plaçant une superbe attaque sur Pasini dans le dernier tour. Il égale ainsi les huit victoires obtenus par le Français Johann Zarco dans la même catégorie en 2015 et se rapproche à un succès du recordman absolu de victoires en Moto2, l'Espagnol Marc Marquez, en 2012.

Vidéo - Morbidelli vainqueur de Pasini au bout du mano a mano : le résumé de la course

03:27

Auteur de la pole et d'un bon départ, Franco Morbidelli a été contraint de s'employer face à Mattia Pasini, revenu sur lui et qui l'a passé une première fois alors qu'il restait sept tours.

21 points de marge

Morbidelli a repris la tête à quatre tours de l'arrivée mais on a assisté ensuite à un chassé croisé entre les deux hommes, remporté par le leader du championnat qui a mieux su ménager ses gommes sur le Motorland d'Aragon. L'Italien de 22 ans compte désormais 21 points d'avance sur le Suisse Thomas Lüthi (Kalex), qui a terminé en 4e position.

Pour sa 204e course toutes catégories confondues, Pasini, 32 ans, a lui signé son 3e podium de 2017, avec sa 2e place obtenue devant le Portugais Miguel Oliveira (KTM).

Alex Marquez (Kalex), le frère cadet de Marc, a abandonné après dix tours, tout comme le demi-frère de Valentino Rossi, Luca Marini (Kalex), deux tours plus tard.

0
0