Yamaha MotoGP

Johann Zarco (Yamaha) devra passer par la Q1, Loris Baz (Ducati) qualifié en Q2

Libres 3 : Si Baz s'est qualifié pour la Q2, Zarco devra passer par la Q1

Le 20/05/2017 à 10:54Mis à jour Le 20/05/2017 à 11:53

GRAND PRIX DE FRANCE - Les essais libres 3, première séance disputée presque sur le sec smaedi matin au Mans, a été fatale à Johann Zarco (Yamaha Tech3) et Andrea Dovizioso (Ducati Team), condamnés à passer par la Q1.

Eurosport Player :

Voir sur Eurosport

Ce n'est pas une catastrophe, néanmoins c'est un coup de tonnerre. Johann Zarco, le nouveau phénomène de la moto français que le public manceau est venu en nombre voir ce week-end au Grand Prix de France, s'est condamné samedi matin à passer par la Q1 pour tenter ensuite de se ménager une place confortable sur la grille de la 5e manche du Mondial.

L'Avignonnais du team Yamaha Tech3 a chuté au plus mauvais moment, compliquant peut-être sa tâche en vue de la course. Après deux séances sur le mouillé vendredi, la piste était en condition quasi optimale en cette fin d'essais libres 3. Elle finissait de sécher et les chronos tombaient, sans cesse, recomposant le Top 10 des chronos retenus pour qualifier les pilotes pour la Q2, cet après-midi.

Vidéo - Une chute qui coûte cher à Zarco

00:35

A neuf minutes de la fermeture de la piste, Johann Zarco a perdu l'avant de sa M1 au virage n°11. Il a pu rentrer et repartir pour deux tours rapides mais il n'est pas parvenu à intégrer le sacro-saint Top 10 (15e). Cette saison, le Français a été contraint de disputer une fois la Q1, en Argentine, sans s'en extraire (qualifié 14e). Mais ça ne l'avait pas empêché de se classé cinquième en course.

Baz en Q2

Il n'a pas été le seul grand déçu : Andrea Dovizioso (Ducati Team) a échoué au 14e rang, son coéquipier Jonas Folger au 16e, Dani Pedrosa (Honda HRC) au 22e et Jorge Lorenzo (Ducati Team) au 23e. Mais là encore rien d'irréversible : Pedrosa avait franchi le cap de la Q1 à Termas de Rio Honda pour se qualifier cinquième, et Lorenzo en avant fait de même à Austin pour une sixième place de grille.

Dans le camp français, si Sylvain Guintoli, de retour en MotoGP pour remplacer Alex Rins chez Team Suzuki, n'a pu faire de miracle suite à une chute (19e), Loris Baz (Ducati Avintia) a signé un beau 9e temps.

Vidéo - Notre Top 10 des pilotes français de Grand Prix... (et Zarco n'est pas le premier)

01:30

A la conclusion d'une session frénétique où il fallait prendre des risques et à ce petit jeu on n'a presque pas été surpris du tour effectué par Scott Redding (Ducati Pramac), intouchable en 1'35"6745 devant Cal Crutchlow (Honda LCR) à 0"361, Jack Miller (Honda MVDS) à 0"448 et Valentino Rossi (Yamaha Factory) à 0"511.

0
0