Simoncelli - AFP
 
Article
commentaires
Moto > Hors-piste

Simoncelli: le dernier adieu

Simoncelli: le dernier adieu

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 27/10/2011 à 22:09 -
Par Eurosport - Le 27/10/2011 à 22:09
Des milliers de fans et des vedettes du sport, à commencer par le septuple champion du monde Valentino Rossi, ont assisté jeudi aux obsèques de l'Italien Marco Simoncelli, décédé dimanche lors du Grand Prix de Malaisie, dans sa ville natale de Coriano près de Rimini.

La cérémonie fut belle. A la hauteur du talent de Marco Simoncelli et de l'émotion que sa mort a provoqué dans son pays natal. Son cercueil, porté par des amis d'enfance de la chapelle ardente installée dans le théâtre municipal jusqu'à l'église Sainte-Marie, a été applaudi au passage par la foule, qui laissait s'envoler des ballons frappés d'un grand 58, son numéro en compétition.

Sa famille a été rejointe dans l'église par ses camarades de course, dont l'Espagnol Jorge Lorenzo, le Français Randy De Puniet, l'Italien Mattia Pasini, en présence de la ministre italienne de la Jeunesse Giorgia Meloni et du secrétaire d'Etat aux Sports Rocco Crimi. "La veille de sa dernière course, il avait dit qu'il voulait gagner un Grand prix, pour être sur le podium et mieux voir tout le monde", a rappelé l'évêque de Rimini, Mgr Francesco Lambiasi. "Et maintenant, malheureusement nous ne te voyons pas, mais reste le plaisir, la joie de savoir que tu es monté sur le plus haut podium", a-t-il lancé.

A la sortie de l'église, Rossi a aidé à hisser la moto de son ami derrière le cercueil, tandis que la fiancée du défunt, Kate, rappelait les paroles de la chanson de Don McLean consacrée au peintre Vincent Van Gogh: "Il n'avait que des qualités, il était parfait. Et ceux qui sont trop parfaits ne peuvent vivre parmi nous, simples mortels".

La cérémonie était retransmise sur grand écran sur le circuit de Misano, non loin de là, devant un millier de spectateurs.