Eurosport

Marc Marquez (Honda HRC) : "Depuis Valence, on sait que Viñales jouera le titre"

Marquez : "Depuis Valence, on sait que Viñales jouera le titre"

Le 04/03/2017 à 15:47

MOTOGP 2017 - Marc Marquez (Honda HRC) considère Maverick Viñales (Yamaha Factory) comme un rival évident pour le titre. Pourquoi ? Parce qu'il a le matériel pour et la volonté

Eurosport Player : Regardez la saison 2017 en LIVE

Voir sur Eurosport

Alors que depuis quelques années, la catégorie reine connaît une lutte intestine entre trois pilotes - Marquez, Rossi, Lorenzo - les essais de la pré-saison semblent avoir changé la donne avec un Maverick Viñales (Yamaha Factory) toujours plus incisif. Pourtant, malgré l'apparition de ce nouveau concurrent, Marc Marquez (Honda HRC) reste certainement le favori numéro un à sa propre succession et ce malgré une chute à Jerez de la Frontera ou il s'est luxé l'épaule droite.

Qu'à cela ne tienne, l'évolution de sa blessure semble prendre une voie plutôt favorable et c'est donc un Marquez confiant qui s'est livré sur sa pré-saison à Motorsport.

"Ma blessure va bien, je pense qu'elle se remet assez vite", explique-t-il. "Cette fois-ci c'était l'épaule droite alors que généralement, c'est la gauche. Je pense que je serai presque à cent pour cent pour le test au Qatar, parce que déjà maintenant, j'ai recommencé à faire de la moto. J'ai seulement eu peur, c'était un avertissement. Au final, c'est la première chute de la pré-saison et c'est peut-être l'année où je suis le moins tombé, mais quand je tombe, je ne me fais pas souvent mal. Il faut être à cent pour cent et très attentif."

Maverick Vinales (Yamaha Factory) lors des tests IRTA à Sepang le 30 janvier 2017

"Viñales a tout"

"Cet hiver nous avons envisagé la possibilité d'une intervention chirurgicale sur mon épaule gauche, qui est la 'mauvaise', mais cette fois c'est tombé sur la droite", poursuit le triple champion du monde. "Mais comme le docteur Mir a dit, avec une tel coup sur le bras, si cela avait été l'épaule gauche, je me serais peut-être cassé la clavicule, ou autre chose. Des médecins spécialistes m'ont dit de ne pas opérer, qu'il fallait la renforcer à la salle de gym et c'est ce que je fais. Le test de Jerez a été positif car notre objectif était de voir comment la moto se comportait sur un circuit européen plus petit, sans grande ligne droite et les choses se sont bien passées. Malheureusement, en fin de journée, la température s'est rafraîchie, la gomme était trop froide et je suis tombé. Mais le bilan est positif, il y a encore des choses à améliorer mais nous sommes très bien".

Reste évidemment l'inconnue Viñales qui s'est montré extrêmement rapide non seulement sur un tour mais également sur son rythme de course. Partant du principe que pour mieux combattre ses ennemis, il importe de reconnaître leur valeur, Marc Marquez ne cache pas que son compatriote sera un de ses principaux rivaux. "Depuis Valence, il est clair que Viñales luttera pour le titre", prévient-il. "Quand un pilote est capable de gagner des courses, il en a d'ailleurs gagné une la saison dernière, et de monter sur des podiums, arrive chez Yamaha qui dispose d'une moto très complète, il a tout. Et il a la volonté de se battre pour le titre."

0
0