Moto - Saison 2012

Rossi : "J'aime la Ducati"

Valentino Rossi a décrit une Ducati GP12 "sympa à piloter" mardi, après le premier essai en piste à Sepang. L'Italien a signé un chrono qui - pour l'heure - traduit un retard divisé par deux par rapport à l'année dernière.

 
Rossi : "J'aime la Ducati" - Moto - Saison 2012Ducati Motor Holding S.p.A
 

Valentino Rossi avait estimé à 1.5 sec le retard chronométrique de sa Ducati sur la Honda, à la fin de la saison 2011. Lors de la présentation de la saison, début janvier à Madonna di Campiglio, le directeur technique de Ducati Corse, Filippo Preziosi, avait insisté sur la nécessité que la GP12 soit exploitable sur une gamme de réglages élargie par rapport à la piètre GP11. Le 28 janvier dernier, enfin, Vito Guareschi, le directeur de l'équipe MotoGP, avait annoncé qu'il se contenterait de voir ses machines à 1.2 sec de la Honda en début de saison.

Le trio doit donc se réjouir du résultat des premiers essais collectifs MotoGP 2012, mardi à Sepang. Si le champion du monde 2010, l'Espagnol Jorge Lorenzo (Yamaha Factory) a établi le meilleur chrono sur le circuit malaisien, en 2 min 01.657 sec, Valentino Rossi a signé le 5e temps à 0.735 sec. Ce n'est qu'une première hiérarchie, et le champion du monde en titre, l'Australien Casey Stoner (Honda HRC), n'a pu tourner en raison d'un mal de dos, mais le bilan est jugé encourageant par le clan italien.

Rossi : \"J\'aime la Ducati\" - Moto - Saison 2012 "Je suis content car les premières impressions sont importantes, et rien qu'après quelques tours je peux dire que j'aime la moto", s'est exclamé Valentino Rossi, qui a bouclé 30 tours. "Ducati a fait du bon boulot en peu de temps. La moto est belle, mais, plus important, elle est sympa à piloter. Sa position de pilotage s'est nettement améliorée, et elle est meilleure au freinage et en entrée de virage. Je peux freiner comme je veux et prendre les trajectoires que j'aime. Globalement, je suis à l'aise. J'ai pu bien piloter, sans faire de fautes, et il y a une raison à ça. Ça veut dire que la moto est pilotable. Elle est plus agile dans les changements de direction, et elle se cabre bien moins. Nous étions à 0.7 sec aujourd'hui, et il reste évidemment beaucoup de travail avant de gagner. Nous devons progresser dans certains secteurs : l'accélération, l'électronique, la décharge de la puissance et les réglages. Je dirais que nous pourrons faire un état des lieux plus précis à la fin du test, car il faut s'en souvenir : la moto n'a que 40 jours. Repartir d'ici en concédant une seconde sur la tête serait acceptable car nous savons qu'il reste encore beaucoup à faire. Mais l'une des meilleures choses constatées aujourd'hui est que la moto réagit bien aux changements (de réglages). Ça nous permet de gagner 0.1 à 0.2 sec à chaque série de tours en piste, ce qui signifie qu'il y a de la marge."

De son côté, son équipier Nicky Hayden a établi le 10e temps, à 1.494 sec de Jorge Lorenzo. Sans que l'on puisse en tirer de conclusion pertinente. Le champion du monde MotoGP 2006 est encore gêné par une blessure à l'omoplate gauche, suite à un accident survenu à l'entraînement, chez lui. "Nous avons fait un pas en avant sur le feeling de l'avant au freinage et dans les virages, mais je dois sentir plus précisément la limite de l'adhérence et le grip à l'arrière en entrée de courbe, et trouver un meilleur équilibre grâce à l'électronique", a-t-il noté, après 25 boucles physiquement assez pénibles.

 - Eurosport
 
#160;
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus