AFP

Un accident, plusieurs tonneaux et Sébastien Loeb (Peugeot) peut dire adieu à la victoire

Un accident, plusieurs tonneaux et Loeb peut dire adieu à la victoire
Par AFP

Le 12/01/2016 à 20:51

DAKAR 2016 - Sébastien Loeb (Peugeot), qui occupait la tête du classement général, a fait plusieurs tonneaux lundi lors de la 8e étape, entre Salta et Belen, et voit ainsi ses chances de s'imposer dès sa première participation au rallye-raid se compromettre sérieusement.

Sébastien Loeb et son copilote Daniel Elena n'ont pas été blessés dans l'accident, a précisé Peugeot. L'Alsacien est parti à la faute dans les derniers kilomètres de l'arrivée du deuxième secteur chronométré de la spéciale du jour. Ils ont, dans un premier temps, attendu les véhicules d'assistance de Peugeot mais ont finalement réussi à réparer et à terminer la spéciale. Le pire a donc été évité mais cet accident compromet évidemment fortement les chances de l'Alsacien, qui a perdu plus d'une heure dans l'affaire.

Loeb et son copilote Daniel Elena n'ont pas été blessés dans l'accident, a précisé Peugeot. Le nonuple champion du monde des rallyes est parti à la faute à quelques dizaines de kilomètres de l'arrivée du deuxième secteur chronométré de la spéciale du jour.

Loeb cède la tête à Peterhansel, 1h05'16" derrière

Pour son premier Dakar, Loeb avait connu une première semaine de course idéale, remportant trois des six premières étapes disputées et atteignant la mi-rallye au sommet du classement général, devant deux de ses coéquipiers, Stéphane Peterhansel et l'Espagnol Carlos Sainz. Il n'avait même été absent du podium qu'à deux reprises, lors du prologue et de la 6e étape.

Stéphane Peterhansel

Stéphane PeterhanselAFP

Cet accident est survenu lors de la première étape proposant aux concurrents des secteurs de dunes. La 8e étape, longue de 766 kilomètres, dont 393 kilomètres chronométrés, conduisait les concurrents de Salta à Belen, en Argentine, au lendemain de la journée de repos et c'est le Qatari Nasser Al-Attiyah (Mini) qui l'a remportée. Le vainqueur en 2015 a signé la première victoire de Mini dans cette 38e édition du Dakar.

Il s'est imposé au bout des 393 km chronométrés de la journée en 4h12'23", devant deux Peugeot, celle de l'Espagnol Carlos Sainz à 12 secondes, et celle de Stéphane Peterhansel à 31 secondes. Avec son accident, Loeb a laissé échappé plus d'une heure et perdu la tête du classement général. Il compte désormais 1h05'16" sur Peterhansel, nouveau leader avec 2'09" d'avance sur Sainz et 14'43" sur Al-Attiyah.

0
0