Getty Images

Marcel Hirscher domine le géant, Alexis Pinturault 12e

Cet Hirscher est indestructible !

Le 03/12/2017 à 21:47Mis à jour Le 03/12/2017 à 22:32

COUPE DU MONDE - Marcel Hirscher a écrasé la concurrence lors du géant de Beaver Creek, dimanche. L'Autrichien, qui a décroché la 46e victoire de sa carrière, a repoussé Henrik Kristoffersen à 88 centièmes. Meilleur temps de la 1re manche, l'Allemand Stefan Luitz a terminé sur la 3e marche du podium. D'abord décevant, Alexis Pinturault a relevé la tête pour finir 12e.

Eurosport Player : Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Une fracture de la malléole cet été ? Une pause forcée de deux mois et seulement six jours de tests sur les skis ? Oubliez tout ça. De retour au sommet, Marcel Hirscher a dominé de tout son talent le géant de Beaver Creek, ce dimanche. Passé à côté lors du slalom de Levi (17e) mi-novembre, l'Autrichien a retrouvé le chemin de la victoire, la 46e de sa carrière en Coupe du monde, la 23e dans la discipline, et a devancé Henrik Kristoffersen et Stefan Luitz.

Vidéo - Hirscher a écrasé ses adversaires en 2nde manche : son récital en vidéo

02:10

Troisième à l'issue de la première manche, le sextuple tenant du gros globe de cristal a livré un récital lors de son passage final pour prendre la tête et repousser Kristoffersen à 88 centièmes. Un monde. "Je ne m'attendais pas à gagner ici, je savais que je skiais bien, mais je me pensais encore loin des meilleurs temps", a avoué celui qui vise un premier titre olympique en février 2018. En tête après le "cut", Luitz a, lui, failli tout perdre en refermant le portillon. Mais les centièmes étaient du côté de l'Allemand puisque celui-ci en a conservé un pour sauver une place, la troisième, sur le podium. Le cinquième sur le circuit pour le skieur de 25 ans.

Avant de quitter l'Amérique du Nord pour retrouver la France, et Val d'Isère, les skieurs tricolores n'ont pas été à la fête. Tout avait mal commencé avec Mathieu Faivre. Dossard un sur le dos, le Niçois a fauté dès la quatrième porte de la première manche. Une erreur qui l'a éjecté du top 30 et donc d'une chance de se rattraper. D'abord peu à l'aise, Alexis Pinturault a relevé la tête lors du passage final dessiné par le coach français, Fred Perrin. A l'arrivée, le skieur de Courchevel, très bon 5e du Super-G vendredi, a hérité d'une 12e place sans saveur. Thomas Fanara a, pour sa part, terminé 28e et dernier classé, après avoir commis une faute majuscule en manche finale.

Vidéo - Décevant en 1re manche, Pinturault a tout lâché en seconde

01:31
0
0