AFP

Kjetil Jansrud remporte le super-combiné, Adrien Théaux sur le podium (3e)

Sur le podium, Théaux est passé tout proche de l'exploit

Le 15/01/2016 à 15:31

Adrien Théaux a pris la 3e place du super-combiné de Wengen, vendredi. Deuxième après la descente, le Français a terminé à 13 centièmes de la victoire et de Kjetil Jansrud à l'issue de la manche de slalom. Le Norvégien s'est imposé devant son compatriote Aksel Lund Svindal pour 4 centièmes. Thomas Mermillod Blondin s'est classé quatrième.

Le coup est passé près. Très près. A 13 centièmes précisément. Troisième du super-combiné de Wengen, Adrien Théaux a failli s'adjuger la victoire vendredi. Cet honneur est revenu à Kjetil Jansrud qui s'est imposé devant son compatriote Aksel Lund Svindal. Pour quatre centièmes.

Deuxième de la descente matinale, à sept dixièmes de Svindal, Théaux a parfaitement manœuvré entre les piquets. Sur un tracé dessiné par le coach tricolore, sans relief ni difficultés prononcées, le skieur de Val-Thorens a fait ce qu'il fallait pour conserver une place sur le podium, le deuxième de suite cet hiver après sa victoire lors de la descente de Santa Caterina fin décembre.

Vidéo - La manche de slalom de Théaux

01:03

Mermillod brille, Pinturault déçoit

Devant lui, on trouve les deux ogres norvégiens. Une habitude depuis quelques temps. Lauréat du géant parallèle d'Alta Badia avant Noël, Jansrud s'est battu pour décrocher la 12e victoire de sa carrière sur le circuit, la première dans la discipline. De son côté, Svindal a dû se contenter de cette place de dauphin. Sa deuxième place lui a rapporté tout de même 80 points. De quoi revenir à 85 unités de Marcel Hirscher au classement général.

Vidéo - Jansrud avait les centièmes de son côté : son slalom en vidéo

01:34

Deuxième temps de la manche de slalom, après une descente très sérieuse (11e à 1"64), Thomas Mermillod Blondin a confirmé sa forme actuelle. Très vite à l'entraînement, le Bornandin a régalé entre les piquets. Quatrième de ce super-combiné, il a terminé à 0"28 de Jansrud et à 0"15 de son compatriote. On a hâte de le voir dimanche, en slalom, où il avait sa place assurée, avant même le super-combiné du jour.

Même chose pour Alexis Pinturault. Car le skieur de Courchevel aura sûrement pour ambition de faire beaucoup mieux que ce vendredi. Après une descente correcte, le Français s'est quelque peu perdu entre les piquets. Huitième temps de la manche de slalom, "Pintu" n'a jamais trouvé le bon tempo sur un tracé beaucoup trop simple pour lui. Pour confirmer cette impression, il suffit de décortiquer le top 10 de ce super-combiné où figurent neuf spécialistes des épreuves de vitesse.

0
0