AFP

Jo-Wilfried Tsonga battu en demi-finale par Roberto Bautista Agut (3-6, 7-6, 6-4)

Et pourtant, Tsonga avait les cartes en main...

Mis à jourLe 15/01/2016 à 13:14

Publiéle 15/01/2016 à 09:12

Mis à jourLe 15/01/2016 à 13:14

Publiéle 15/01/2016 à 09:12

Article de Sébastien Petit

ATP AUCKLAND - En route pour sa première finale de la saison, Jo-Wilfried Tsonga a buté sur la marche espagnole Roberto Bautista Agut, vainqueur 3-6, 7-6, 6-4 vendredi en Nouvelle-Zélande. Le Français menait pourtant d'un set et un break d'avance dans la deuxième manche avant de céder.

Jo-Wilfried Tsonga ne débutera pas sa saison par une finale. Le Manceau, 10e mondial au classement ATP, a été stoppé dans son élan vendredi par Roberto Bautista Agut (3-6, 7-6, 6-4), un joueur qui ne l'avait encore jamais battu sur le circuit en deux précédentes confrontations l'an passé. La finale ne sera pas 100% espagnole car David Ferrer a été dominée par l'Américain Jack Sock, également en trois sets (3-6, 6-1, 6-2).

Après un premier set rondement mené avec deux breaks remportés, le Manceau a raté le coche dans la deuxième manche où il avait pourtant un break d'avance (6-3, 2-0). Tsonga s'est par la suite procuré malgré tout une balle de match à 6-5 mais Bautista l'a écartée avant d'égaliser à un set partout après un jeu décisif.

Cette remise à niveau a boosté l'Espagnol qui s'est ensuite montré bien plus efficace sur ses mises en jeu où il n'a plus concédé une seule balle de break dans la dernière manche. Tsonga a bien tenté de résister, mais a cédé sur la 4e balle de break de son adversaire sans parvenir à revenir dans la partie.

Pas de 5e sacre pour Ferrer

Comme sa contracture à l'avant-bras droit cet hiver, cette défaite ne tombe pas très bien pour le Français à quelques jours du début de l'Open d'Australie, où il affrontera Marcos Baghdatis au premier tour. Elle lui permettra au moins d'avoir un jour de récupération supplémentaire avant de retrouver l'ambiance de Melbourne où il n'avait pas joué l'an passé, à cause d'une blessure au bras droit post-finale de coupe Davis.

Dans l'autre demi-finale, David Ferrer, 8e joueur mondial et tête de série N.1, s'est fait surprendre par l'Américain Jack Sock, 26e mondial (3-6, 6-1, 6-2). Vainqueur d'un seul tournoi sur le circuit, Sock, 23 ans, a ainsi privé l'expérimenté Espagnol de la possibilité d'un 5e sacre record à Auckland. L'Américain souffrant (symptomes de la grippe) avait pourtant hésité jusqu'au dernier moment à s'aligner...

0 commentaire
Vous lisez :