Reuters

Djokovic serait en route

Djokovic serait en route
Par Eurosport

Mis à jourLe 07/11/2011 à 17:37

Publiéle 07/11/2011 à 11:11

Mis à jourLe 07/11/2011 à 17:37

Publiéle 07/11/2011 à 11:11

Article de Eurosport

Viendra ? Viendra pas ? Jean-François Caujolle, directeur du tournoi de Paris-Bercy, a assuré que Novak Djokovic serait bien présent dans le dernier Masters 1000 de la saison dès mardi. Et ce, malgré une douleur à l'épaule qui a coûté au N.1 une victoire en demi-finales de Bâle face à Kei Nishikori.

Novak Djokovic ne devrait pas faire partie des joueurs absents à Paris-Bercy, comme Rafael Nadal, Robin Söderling, tenant du titre, ou encore Juan Martin Del Potro. Jean-François Caujolle, directeur du tournoi, l'a lui-même assuré sur le site de 20Minutes. "On reçoit des grands joueurs, et ceux qui ont leur ticket pour Londres se déplacent quand même. Federer ou Murray sont là. Et Novak Djokovic qui semblait incertain sera là dès mardi." Il faut dire que l'état physique du N.1 mondial a pu laisser perplexe les observateurs présents à Bâle. Absent de la tournée asiatique pour une déchirure musculaire au dos, le Serbe a lâché prise, samedi dans son tournoi de reprise à Bâle, en demi-finales face à Kei Nishikori (6-2, 6-7, 0-6), en partie en raison d'une épaule droite douloureuse.

La fatigue mentale et physique de Djokovic est en train de gâcher la fin d'une saison fantastique, auréolée d'un Petit Chelem et de cinq nouveaux titres en Masters 1000, mais ternie par les blessures depuis le mois de septembre. A quinze jours de disputer la Masters Cup, dernier rendez-vous attrayant de la saison pour les huit meilleurs joueurs du monde, le N.1 mondial pourrait voir en Bercy le moyen de se remettre dans le bain pour de bon si son état physique le permet. "Attention, il arrive pour gagner, prévient Caujolle comme si cela faisait l'ombre d'un doute, pas pour faire de la figuration."

Il est vrai que la question sur une participation "intéressée" du Serbe pourrait se poser dans la mesure où il perdrait plus d'un million d'euros en cas d'absence. Selon le réglement de l'ATP, cette coquette somme est accordée au N.1 mondial s'il joue sept des huit Masters "obligatoires" de la saison (hors Monte-Carlo) et deux millions de dollars en cas de participation complète, total qu'il ne pourra pas toucher, celui-ci ayant été absent à Shanghai. "Il assume son statut de N.1 mondial, et il ne vient pas là pour juste prendre un chèque. De toutes façons, même s’il fait partie des favoris, je ne le donne pas gagnant." Une façon d'anticiper un éventuel parcours sans trop d'éclats de Djokovic ? Toujours est-il que le Serbe, vainqueur en 2009, n'a pas raté une édition depuis 2005 et est toujours attendu mercredi face à un adversaire encore à déterminer (Fognini ou Dodig).

0 commentaire
Vous lisez :