AFP

Les 5 stats qui rendent la victoire de Roger Federer exceptionnelle

Les 5 stats qui rendent la victoire de Federer exceptionnelle

Le 20/03/2017 à 13:02Mis à jour Le 20/03/2017 à 16:00

MASTERS 1000 INDIAN WELLS - La victoire de Roger Federer en Californie a marqué les esprits. Voici 5 chiffres qui donnent encore plus de relief à ce succès qui fera date.

90

Comme le nombre de titres ATP remportés par Roger Federer dans sa carrière. Avec l'Open d'Australie et Indian Wells en besace, le Suisse est entré dans la catégorie des nonantuples vainqueurs où deux autres joueurs sont passés avant lui : Jimmy Connors (109) et Ivan Lendl (94). D'ici la fin de la saison, il aura l'occasion de rejoindre l'Américano-tchèque à la deuxième place de ce classement des titres. Pour Connors, en revanche...

35

Du haut de ses 35 ans, Federer est le joueur le plus âgé à remporter le tournoi d'Indian Wells, où Jimmy Connors tenait la timballe jusqu'à dimanche en tant que vainqueur dans le désert californien à 31 ans en 1984. "Rodger" est également le plus vieux vainqueur d'un Masters 1000 : il a délogé Andre Agassi, vainqueur à Cincinnati en 2004 à 34 ans.

25

Roger Federer a rejoint Novak Djokovic au rang des meilleurs vainqueurs en série à Indian Wells avec un 5e trophée. Ce n'est pas le Masters 1000 où il réussit le mieux, mais Cincinnati où il compile 7 titres depuis 2015, tournoi dans lequel le Djoker ne s'est encore jamais imposé. En revanche, le Serbe a toujours une confortable avance au nombre total de Masters 1000 remportés (30), soit 5 de plus que Federer et 2 de plus que Nadal.

13

Sur les 14 derniers titres distillés à Indian Wells depuis 2004, 13 ont été remportés par Federer, Nadal et Djokovic. La seule exception venue s’immiscer dans ce palmarès à sens unique est la victoire d’Ivan Ljubicic en 2010 face à Andy Roddick. Roger Federer a donc perpétué cette "tradition" en y briguant son cinquième trophée entre 2004 et 2017.

14

En gagnant Melbourne et Indian Wells, Federer a empoché 14 victoires en 15 matches joués (son quart de finale face à Nick Kyrgios n'a pas été compté), signant par là même son meilleur départ de saison depuis... 2006. Pas étonnant de le revoir en tête du classement ATP Race avec plus de 3000 points déjà au compteur. Cela faisait neuf ans qu'il n'avait réalisé le doublé Melbourne-Indian Wells. A l'époque, le Suisse avait enchaîné avec une victoire à Miami, poussant sa marque à 28 victoires en 29 matches avant le début de la saison sur terre battue. C'était la seconde et dernière fois qu'il réalisait le doublé Indian Wells-Miami.

0
0