Getty Images

Juan Martin Del Potro éliminé par Denis Shapovalov (6-3, 7-6(4) ) au 2e tour

Un an après son exploit face à Kyrgios, Shapovalov s'offre le scalp de Del Potro

Le 09/08/2017 à 22:27Mis à jour Le 09/08/2017 à 23:42

MASTERS 1000 DE MONTREAL - Sensation au Canada. Dans un mauvais jour, Juan Martin Del Potro a été éliminé par le Canadien Denis Shapovalov au 2e tour du tournoi, mercredi soir. Le 143e joueur mondial s'est imposé en deux manches face à l'Argentin (6-3, 7-6(4) ). Déjà tombeur de Nick Kyrgios l'année dernière à Toronto, Shapovalov affrontera le vainqueur du duel entre Rafael Nadal et Borna Coric.

Denis Shapovalov est un coupeur de têtes chez lui. Un an après avoir scalpé Nick Kyrgios au premier tour du Masters 1000 de Toronto, le 143e joueur mondial s’est offert un autre nom ronflant du circuit, celui de Juan Martin Del Potro au 2e tour du tournoi. Très à l’aise sur le ciment québécois, Shapovalov s’est imposé en deux manches face à l’Argentin, dans un jour sans (6-3, 7-6(4) ).

Revenu dans le coup au début du 2e set, Del Potro a ensuite connu un passage à vide avant de se montrer incapable de retourner la situation malgré un debreak arraché à 5-4. Le jeu décisif, perdu 7 points à 4 n’a rien changé à l’affaire, il était en-dessous de son jeune adversaire (18 ans tout juste). Incapable d’enchaîner deux succès de rang sur le circuit depuis fin mai et son passage à Roland-Garros, le joueur de Tandil vit un exercice 2017 décidément bien compliqué.

Tout proche du top 100

Grand espoir du tennis canadien, Shapovalov, qui s’était fait remarquer au mois de février pour avoir tiré sur l’arbitre lors de son match face à Kyle Edmund lors du 1er tour de la Coupe Davis, a de son côté signé son quatrième succès sur le grand circuit, le troisième en 2017 après s’être offert le Britannique Kyle Edmund au premier tour du Queen’s à la mi-juin, puis le Brésilien Rogerio Dutra Silva au premier tour de cette Rogers Cup 2017 (4-6, 7-6(8), 6-4).

Vainqueur de ses premiers tournois sur le circuit challenger cette saison - chez lui au Canada à Drummondville au mois de mars et à Gatineau à la mi-juillet - le gaucher continue sa progression express. Classé à la 778e place à l'ATP en février 2016, année où il s'était imposé dans le tableau juniors de Wimbledon, il n'est aujourd'hui plus très loin d'intégrer le top 100 (143e place). Dans sa quête vers les sommets, il aura en tous cas peut-être l’occasion de se frotter à Rafael Nadal au prochain tour, si ce dernier vient à bout de Borna Coric lors de la night session. Un test grandeur nature pour un jeune aux dents longues. Très longues.

Vidéo - La gaffe : Shapovalov disqualifie le Canada en envoyant une balle en pleine tête de l'arbitre

00:50
0
0