Panoramic

Matches truqués: un procureur italien voudrait interroger des joueurs du Top 20

Matches truqués : Un procureur voudrait interroger des joueurs du Top 20
Par AFP

Mis à jourLe 15/03/2016 à 14:15

Publiéle 15/03/2016 à 14:08

Mis à jourLe 15/03/2016 à 14:15

Publiéle 15/03/2016 à 14:08

Article de AFP

Le procureur italien voudrait interroger des anciens membres du Top 20 ATP pour son enquête sur les accusations de paris suspects dans le tennis italien.

Le procureur italien qui enquête sur les accusations de paris suspects visant des joueurs de tennis italien aimerait que de nombreux joueurs étrangers mieux classés à l'ATP soient également interrogés, a-t-il déclaré mardi à la BBC. Actuellement, Potito Starace et Daniele Bracciali font même l'objet de poursuites, et deux autres noms d'ex-membres du Top 20 de l'ATP, mais qui eux ne sont pas de nationalité italienne, apparaissent également dans l'enquête du magistrat italien.

"A l'évidence, si ces étrangers étaient italiens, ils auraient déjà au moins été interrogés", a déclaré le procureur Roberto di Martino à la BBC et au site BuzzFeed. "Et ils auraient dû donner des explications. Ce qui est intéressant, c'est qu'il ne s'agit pas de joueurs de la 2e division du tennis mais de joueurs d'une relative importance."

Le procureur mène depuis deux ans une investigation ayant des ramifications internationales sur les matches truqués et les paris suspects dans le tennis italien. Depuis 2008, la cellule sur l'intégrité dans le tennis (TIU) a sanctionné 19 joueurs et officiels, la plupart venant des niveaux inférieurs.

0 commentaire
Vous lisez :