AFP

Exploit majuscule de Bartoli

Exploit majuscule de Bartoli
Par Eurosport

Le 29/03/2012 à 09:34

Marion Bartoli est devenue la première à battre la N.1 mondiale Victoria Azarenka cette saison grâce à sa victoire 6-3, 6-3 en quart du tournoi de Miami. La Bélarusse avait démarré l'année en gagnant 26 matches consécutifs. La Française rencontre Agnieszka Radwanska pour une place en finale.

Marion Bartoli a signé un exploit, avec la manière, en devenant mercredi la première à battre la N.1 mondiale Victoria Azarenka cette saison, pour atteindre les demi-finales à Miami. La Française a livré une prestation presque parfaite pour s'imposer 6-3, 6-3 en 1h37 et mettre fin avec autorité à la série de 26 victoires consécutives de la Bélarusse, qui était tenante du titre sur l'île de Key Biscayne. Azarenka avait commencé l'année en s'adjugeant 4 titres (Sydney, Open d'Australie, Doha, Indian Wells), écrasant le circuit féminin pour signer le meilleur début de saison depuis 1997 et la Suissesse Martina Hingis (37 victoires consécutives).

"Marion a mérité sa victoire, c'était son jour. Je ne l'avais jamais vu jouer aussi bien, a déclaré la N.1 mondiale. Elle était partout, toutes les balles revenaient encore plus fort que je les tapais, et en plus, elle trouvait les lignes. Elle a raté quelques balles, parce qu'elle est humaine, même si je n'ai pas eu l'impression que c'était le cas aujourd'hui (mercredi)..." La Française, 7e mondiale (son meilleur classement en carrière), rencontre jeudi la Polonaise Agnieszka Radwanska, 4e mondiale, pour une place en finale.

"Un des meilleurs matches que j'ai joués"

Entrée sur le court en croyant clairement à la victoire, Bartoli a étouffé Azarenka en tenant parfaitement sa ligne de fond de court et en ne laissant pas un pouce de terrain à la N.1 mondiale, acculée et souvent dépassée par des coups gagnants, notamment quelques revers affûtés comme des lames de rasoir. "C'est un des meilleurs matches que j'ai joués, a assuré Bartoli, déjà demi-finaliste à Miami en 2010. J'ai mis de la puissance dans la balle. La clé, ça a été que j'ai cru en moi à chaque instant. Je savais que si je jouais mon meilleur tennis, j'avais une chance de la battre." "Ce sont des sensations de bonheur très intenses de faire un tel match sur un court central presque plein, mais en tennis, il faut rebondir très vite et il faut que je revienne (jeudi) sur le court pour un autre match difficile", a-t-elle poursuivi. "Il a fallu que je sorte des coups assez incroyables, a-t-elle ajouté. Je sentais très bien la balle, c'était un match très sympa à jouer."

Bartoli a aussi remarquablement retourné le service d'Azarenka, remportant 51% des points sur les premières balles de la Bélarusse, qui a pourtant bien mieux joué que lundi quand elle avait frôlé l'élimination en 8e de finale par Dominika Cibulkova (N.16). La Slovaque avait servi deux fois pour le gain du match. A 27 ans, Bartoli s'est offert la troisième victoire de sa carrière contre une N.1 mondiale. Auparavant, elle avait battu la Belge Justine Henin à Wimbledon en 2007 et la Serbe Jelena Jankovic à l'Open d'Australie en 2009. Azarenka, 22 ans, était devenue N.1 mondiale à la faveur de son succès à l'Open d'Australie fin janvier, son premier titre du Grand Chelem.

0
0