AFP

Tsonga a fait trop de cadeaux

Tsonga a fait trop de cadeaux
Par AFP

Mis à jourLe 29/03/2012 à 10:14

Publiéle 29/03/2012 à 07:22

Mis à jourLe 29/03/2012 à 10:14

Publiéle 29/03/2012 à 07:22

Article de AFP

Jo-Wilfried Tsonga a été éliminé en quart de finale du Masters 1000 de Miami par Rafael Nadal 2-6, 7-5, 4-6. Après un premier set manqué et marqué par de nombreuses fautes, le Manceau s'est bien repris mais a craqué au mauvais moment dans la troisième manche. Nadal défiera Andy Murray en demies.

Jo-Wilfried Tsonga n'a pas démérité face à Rafael Nadal en quarts de finale à Miami. Mais il a lâché trop de points au début et surtout à un moment clef dans la dernière manche. Il s'incline finalement 2-6, 7-5, 4-6 après 2h49 de jeu. Nadal rencontrera l'Ecossais Andy Murray (N.4) vendredi pour une place en finale d'un tournoi qui manque encore à son palmarès. L'Espagnol de 25 ans s'est d'abord dirigé vers une victoire facile, profitant des nombreuses erreurs du Français (53 fautes directes dans le match) pour empocher le premier set.

Nadal a fait le break en début de deuxième manche mais Tsonga a commencé à sortir de sa torpeur et à mettre un peu plus de pression sur l'Espagnol, qui lui a concédé plusieurs balles de débreak, une à 3-2 puis deux à 4-3. Tsonga en a gâché une sur une amortie de fond de court complètement ratée alors qu'il dictait le point à coups de gros coups droits décroisés. Le Français laissait l'impression de ne pas pouvoir renverser la situation et c'est en fait Nadal qui l'a fait pour lui. Servant pour le match à 5-4, le Majorquin, crispé au service (double faute pour donner deux balles de débreak), a sorti un jeu catastrophique qui a remis Tsonga en selle.

Victoire à la 3e balle de match

Nadal avait déjà perdu son service en servant pour le match lors de la rencontre précédente contre le Japonais Kei Nishikori. Mais il avait refait le break dans la foulée pour s'imposer en deux sets. Cela n'a pas été le cas contre Tsonga, qui a pris la deuxième manche d'un énorme retour de coup droit gagnant. La dynamique du match avait changé en l'espace de cinq minutes, Nadal laissant Tsonga reprendre confiance en additionnant les erreurs. Dans la dernière manche, le jeu n'a plus rien eu à voir avec le début de match. Tsonga était redevenu le joueur offensif qu'il est d'habitude et Nadal a paru vulnérable, sauvant une balle de break avant d'égaliser à 3-3 se faisant soigner le genou gauche lors de deux changements de côté.

Solide et entreprenant, le Français a tenu facilement son service d'airain jusqu'à 4-4, où il a offert à Nadal la possibilité de prendre un avantage décisif en faisant une double faute. L'Espagnol n'a pas laissé passer cette chance et, le break en poche, il a pu de nouveau servir pour le match, près d'une heure après avoir laissé filer sa première chance au deuxième set. Mais il dû d'abord repousser deux balles de débreak, mal négociées par Tsonga, puis attendre sa troisième balle de match dans un dernier jeu de plus de dix minutes avant de pouvoir pousser un ouf de soulagement.

0 commentaire
Vous lisez :