Kim Clijsters of Belgium celebrates during her women's singles quarter-finals match against Caroline Wozniacki of Denmark at the Australian Open - Reuters
 
Article
commentaires
Tennis > Open d'Australie

Clijsters déboulonne Wozniacki

Clijsters déboulonne Wozniacki

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 24/01/2012 à 14:16 -
Par Eurosport - Le 24/01/2012 à 14:16
Kim Clijsters défend sa couronne à merveille. Rescapée face à Na Li, la Belge a eu moins de mal à éliminer Caroline Wozniacki en quart de finale (6-3, 7-6). La tenante du titre, qui affrontera Victoria Azarenka en demi-finales, a scellé le destin de la Danoise qui sera destituée de sa place de N.1.
 

Il faudra être coriace pour battre Kim Clijsters. Na Li n'a pas eu assez de ses quatre balles de match au tour précédent. Et Caroline Wozniacki, du haut de sa première place mondiale, n'a pas impressionné la Belge, toujours en course pour défendre son titre à Melbourne. Mardi, elle n'a laissé aucune chance à la Danoise de rallier les demi-finales de l'Open d'Australie en la dominant 6-3, 7-6 (7/4). Clijsters, qui menait même 6-3, 5-2 avant de lever le pied, rencontrera au prochain tour la Bélarusse Victoria Azarenka, victorieuse de la Polonaise Agnieszka Radwanska (6-7, 6-0, 6-2).

Reuters

La défaite de Wozniacki en Grand Chelem va, cette fois-ci, coûter très cher à la Danoise. Toujours sans titre majeur, la Danoise est désormais certaine de perdre sa place de N.1 mondiale. Elle, qui n'a plus joué de finale de Grand Chelem depuis l'US Open 2009, voit trois joueuses se disputer ce trône sur lequel elle est assise depuis octobre 2010 : la Tchèque Petra Kvitova (N.2), Azarenka (N.3) et la Russe Maria Sharapova (N.4). Demi-finaliste en 2011 à Melbourne - elle avait été battue par la Chinoise Li Na après avoir eu une balle de match -, elle n'a jamais paru en mesure de faire aussi bien cette année.

Clijsters, miraculeusement ressuscitée au tour précédent après avoir surmonté une blessure à la cheville gauche et sauvé quatre balles de match pour éliminer Li, s'est montrée supérieure dans tous les domaines, malgré un étonnant passage à vide en fin de deuxième set. La Belge, qui n'a pas donné l'impression d'être gênée par sa cheville, a frappé 39 coups gagnants contre seulement 13 à Wozniacki, dont la volonté de rendre son jeu plus offensif n'a pas encore trouvé sa traduction dans les faits.

Azarenka, en route pour être N.1

Reuters

Face à Kim Clijsters, Victoria Azarenka se présentera avec de l'ambition à revendre. La Bélarusse s'est qualifiée pour un premier ticket pour les demi-finales de l'Open d'Australie en venant à bout d'Agnieszka Radwanska (6-7, 6-0, 6-2). Ce sera la deuxième demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem pour elle, après Wimbledon en 2011. "Je suis très contente de ma victoire", a déclaré la Bélarusse. "C'était important de voir comment j'allais m'ajuster après ne pas avoir très bien joué dans le premier set. J'ai renversé la situation et j'en suis très contente. J'ai vraiment essayé d'oublier le premier set et de recommencer à zéro, de me battre et de prendre les jeux les uns après les autres".

Azarenka, 22 ans, n'avait perdu que douze jeux sur les quatre premiers tours. Mais elle a éprouvé bien des difficultés contre Radwanska, qu'elle avait déjà battue en demi-finale du tournoi de Sydney, la semaine précédant l'Open d'Australie. La Bélarusse et la Polonaise se sont livré à un improbable chassé-croisé dans le premier set, chacune perdant quatre fois son service dans cette manche. Plus puissante et offensive, par contraste avec le sens de la variation et l'acuité tactique de Radwanska, Azarenka a servi pour le gain du set. Mais elle n'a pas réussi à tenir sa mise en jeu et s'est ensuite complètement effondrée dans le tie-break, où elle a accumulé les erreurs. Mais la championne junior à Melbourne en 2005 est revenue plus forte dans le deuxième set.

Elle a mis encore plus de poids dans chacune de ses balles. Radwanska, qui jouait avec un bandage sur la cuisse droite, a commencé à s'essoufler, son sens de la défense ne suffisant plus à compenser son déficit de puissance. Après un deuxième set où elle n'a rencontré aucune résistance, Azarenka s'est échappée pour mener 4-2 dans le troisième set. Il lui a alors fallu sauver deux nouvelles balles de break, après avoir tout de même perdu son service cinq fois sur l'ensemble du match (contre dix pour Radwanska), avant de s'imposer. Le combat entre la N.3 mondiale et le tenante du titre vaudra le détour.

SUIVEZ L'OPEN D'AUSTRALIE EN DIRECT SUR EUROSPORT PLAYER ET SUR L'ANTENNE D'EUROSPORT !