Getty Images

Une wild card pour Maria Sharapova à Roland-Garros ? Réponse le 16 mai

Wild card ou pas wild card pour Roland-Garros ? Réponse le 16 mai
Par Eurosport

Le 26/04/2017 à 11:26Mis à jour Le 27/04/2017 à 18:20

ROLAND-GARROS - Maria Sharapova sera fixée le 16 mai au soir sur une éventuelle invitation pour participer au tournoi féminin Porte d'Auteuil. C'est ce qu'ont fait savoir ce mercredi matin les organisateurs du Grand Chelem parisien. La Russe pourrait bénéficier, ou non, d'une wild card accordée par la FFT, mais sera sans doute contrainte de disputer les qualifications.

On ne change rien. Le président de la Fédération française de tennis (FFT), Bernard Guidicelli, campe mercredi sur sa position, assurant qu'il annoncera le 16 mai, et pas avant, l'attribution ou non d'une invitation pour Roland-Garros à Maria Sharapova, de retour mercredi en compétition après 15 mois de suspension.

"Il y a une date qui a été fixée, le 15 mai. Il n'y a pas de raison de faire une exception pour Maria Sharapova. Nous nous réunirons avec Guy (Forget) le 15 mai, la décision sera prise là et communiquée le 16 mai à 19h sur Facebook", a détaillé le patron de la FFT lors d'une conférence de presse de présentation du tournoi de Roland-Garros (28 mai - 11 juin).

"Le cas Sharapova est un sujet clivant"

"Je le répète, aujourd'hui la décision n'est pas prise. Je sais bien qu'il y a une forte attente des média et des fans mais on n'est pas dans une logique de réaliser un casting, ce n'est pas un opéra-rock mais un tournoi avec ses incertitudes. Il n'y a pas de raison aujourd'hui d'accorder une wild-card avant les autres. On prendra notre décision en toute conscience", a-t-il affirmé. "Le seul engagement que j'ai pris a été de l'appeler juste avant (l'annonce de la décision)".

"Wild-card ou pas, le cas de Maria Sharapova est un sujet clivant, chacun à un avis", a pour sa part estimé mercredi Guy Forget, directeur de Roland-Garros. "On reçoit des petit coups de téléphone et des messages de certains qui essaient d'influer sur ce choix. C'est un sujet sensible, on ne peut pas le régler de manière légère".

En attendant, la Russe, suspendue de toute compétition officielle pendant 15 mois pour un contrôle positif au meldonium et qui va bénéficier également d'invitations à Madrid et Rome, se prépare à effectuer sa rentrée. Pour son grand retour sur le circuit, elle va affronter mercredi soir Roberta Vinci au 1er tour du tournoi de Stuttgart.

0
0