Eurosport
 WTCC : Circuit Paul RicardRegarder 
 
 
Tennis - Roland Garros

Djokovic revient de loin

Mené deux sets à rien, Novak Djokovic a réussi à renverser la vapeur face à Andreas Seppi pour s'imposer après plus de 4h de jeu (4-6, 6-7, 6-3, 7-5, 6-3), en 8e de finale. Pour la sixième fois en sept ans, le numéro un mondial sera au rendez-vous des quarts de finale de Roland-Garros. Non sans mal.

 
Djokovic revient de loin - Tennis - Roland GarrosEurosport
 

Novak Djokovic revient de loin. Pendant que Rafael Nadal, à quelques mètres de là à peine, célébrait son anniversaire au bar de la presse du court Philippe-Chatrier, le Serbe, lui, a lutté pendant plus de quatre heures et quart pour ne pas assister en direct à son propre enterrement. Malmené et mené deux sets à rien par un épatant Andreas Seppi, Djokovic n'a été que l'ombre de lui-même dimanche. Mais la force d'un grand champion, c'est aussi de trouver le moyen de gagner quand tout va mal, quand rien n'est simple. Alors, à défaut de survoler son match, comme cela lui arrive souvent, Djokovic s'est accroché. Il a lutté autant contre lui-même que contre son adversaire. Le coup est passé près. Mais le numéro un mondial est toujours vivant. Voilà bien l'essentiel pour lui.

L'espace de trois jeux, les trois premiers, on a cru que ce huitième de finale ressemblerait à une promenade de santé. Un break d'entrée et Djokovic menait 3-0. Que de l'ordinaire, en somme. Mais le chemin de roses s'est rapidement transformé en chemin de croix. Seppi a remporté six des sept jeux suivants pour enlever le premier set (6-4), sous les yeux d'un public stupéfait. Impeccable à l'échange, l'Italien prenait souvent le dessus, profitant d'une étonnante instabilité du Serbe sur son côté revers. Et quand l'Italien a doublé la mise en s'adjugeant le deuxième manche au jeu décisif (alors qu'il aurait déjà pu conclure en servant à 5-4 en sa faveur), le tremblement de terre n'était plus très loin, d'autant qu'au-delà du score, on ressentait une certaine impuissance tactique chez Djokovic.

Les précédents Garcia-Lopez et Federer

Mais son (immense) mérite sur ce match, c'est de ne jamais avoir cédé à la panique. Il est revenu pas à pas, point par point, jeu après jeu. Et si jamais on ne l'a senti pleinement dominateur, le numéro un mondial a peu à peu repris le contrôle des opérations. Le troisième set, erratique (six breaks au total, dont quatre pour Djokovic, et 6-3 !), a commencé à inverser la tendance qui n'a jamais cessé de se confirmer. Seppi a sans doute payé ses deux précédents matches en cinq sets, face à Kukushkin et Verdasco. Même s'il n'a jamais sombré, l'Italien a perdu au fil du temps les échanges les plus longs et les plus intenses, ceux-là même qu'il remportait presque systématiquement dans les deux premiers sets. On l'a vu aussi devenir moins pressant sur les jeux de service de Djokovic. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si le cinquième set est aussi le seul où Nole n'a pas concédé le moindre break.

C'est la troisième fois de sa carrière que le Serbe s'impose en Grand Chelem après avoir perdu les deux premiers sets. La première, à Wimbledon, en 2005, face à Garcia-Lopez, est restée dans les oubliettes des statisticiens de l'ATP. La seconde, plus récente et plus marquante, remonte au dernier US Open, quand le Djoker avait mystifié Federer en demi-finales, après avoir sauvé deux balles de match. Il n'a pas vu la mort d'aussi près contre Seppi. Mais si le tournoi doit se terminer de la même façon pour lui, il ne sera pas fâché de cette nouvelle frayeur. Reste que la Coupe des Mousquetaires parait bien loin encore pour Djokovic. Certes, il n'est plus qu'à trois matches du Grand Chelem. Paradoxalement, il semble pourtant plus loin du compte que dimanche matin. Mais après tout, qui sait si ce succès pénible ne constitue pas le gros match dont il avait besoin pour rentrer pleinement dans son tournoi?

SUIVEZ ROLAND-GARROS SUR EUROSPORT, EUROSPORT.FR ET LE PLAYER EUROSPORT.

 - Eurosport@LaurentVergne
 
#160;
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus