2012 Rotterdam Richard Gasquet - AFP
 
Article
commentaires
Tennis > ATP Rotterdam

Gasquet rate Federer

Gasquet rate Federer

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 17/02/2012 à 23:19 -
Par Eurosport - Le 17/02/2012 à 23:19
Richard Gasquet avait un rendez-vous sympathique avec Roger Federer en demi-finales de Rotterdam (ATP 250, indoor). Mais le Français ne l'honorera pas. Très décevant vendredi soir face à Nikolay Davydenko, le Biterrois s'est incliné en deux sets face au Russe, 7-5, 6-3. Berdych affrontera Del Potro.

Richard Gasquet a encore buté sur le cap des quarts de finale. Comme à Sydney, comme à Montpellier, le numéro quatre français s'est incliné aux portes du dernier carré à Rotterdam. Il a cédé vendredi face à Nikolay Davydenko, un joueur qu'il avait pourtant dominé voilà deux semaines dans l'Hérault. Mais aux Pays-Bas, Gasquet a livré un match d'une grande pauvreté et il ne méritait pas autre chose que cette sortie sans gloire.

Pourtant, même sans bien jouer, le Biterrois avait pris les devants dans la première manche, bien aidé il est vrai par son adversaire. Gasquet a mené 2-0 puis 5-2. Mais il a alors complètement perdu les pédales, à l'image de ce neuvième jeu catastrophique lorsqu'il servait pour le gain du set. Un jeu conclu, comme un symbole, sur un double faute. Davydenko ne s'est pas fait prier pour revenir dans le match et, dans la foulée, prendre à nouveau le service de Gasquet à 5-5 avant de conclure sur son engagement. Incapable de se révolter, le Français a tenu tant bien que mal jusqu'à 3-3 dans le second set, avant de concéder un dernier break, fatal.

Del Potro expéditif

Dommage pour Gasquet, qui avait l'occasion de s'offrir une demi-finale intéressante à jouer contre Roger Federer. Le Suisse a sorti Jarkko Nieminen sans trembler outre mesure. A part leur âge (ils sont nés tous els deux en 1981, à un mois d'intervalle), tout sépare les deux hommes. Leur 13e confrontation, sans surprise, s'est achevée comme els douze premières, par une victoire de Federer. Nieminen ne lui a d'ailleurs pris qu'un seul set sur les 27 disputés par les deux hommes. Vendredi, Nieminen s'est plutôt bien accroché, même si la marge de Federer était sans doute plus grande que ne l'indique le score. Le numéro trois mondial n'a en effet jamais été mis en danger sur sa mise en jeu. Pas une seule balle de break écartée et seulement quatre points laissés en route dans le deuxième set sur son service !

L'autre demi-finale opposera Tomas Berdych à Juan Martin Del Potro. Une sacrée affiche entre deux joueurs en forme. C'est particulièrement vrai de Berdych, auteur d'un très gros début de saison. Le Tchèque n'a perdu qu'un seul match en 2012, en quarts de finale de l'Open d'Australie, face à Rafael Nadal. Vainqueur à Montpellier il y a deux semaines, il est en pleine confiance et s'est imposé sans souci face à Seppi, 6-3, 6-4. Il n'a toujours pas perdu un set cette semaine aux Pays-Bas. Mais face à Del Potro, il aura fort à faire. L'Argentin, revenu dans le Top 10, a démolie le pauvre Viktor Troicki vendredi, 6-0, 6-1.