Panoramic

24 Heures du Mans: A l'arrêt, la Toyota n°5 laisse la victoire à la Porsche n°2 dans le dernier tour

Invraisemblable final au Mans : Toyota cède la victoire à Porsche dans le dernier tour !

Le 19/06/2016 à 15:03Mis à jour Le 19/06/2016 à 16:24

24 HEURES DU MANS - Fin de course invraisemblable au Mans ce dimanche après-midi ! Après une 84e édition exceptionnellement serrée, Toyota avait course gagnée et tenait un premier succès historique face à Porsche... jusqu'à 5 minutes de la fin et un incroyable problème technique pour la TS050 n°5 pilotée par Kazuki Nakajima et doublée à l'entame du dernier tour par la n°2 pilotée par Neel Jani !

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Jamais, les 24 Heures du Mans n'ont été aussi cruelles et n'ont offert un scénario aussi invraisemblable. Alors que Toyota semblait filer, enfin, vers un premier succès historique en terres sarthoises, c'est finalement la Porsche n°2 pilotée par Neel Jani, Romain Dumas et Marc Lieb qui a passé le drapeau à damiers en position de leader.

La cause ? Une perte de puissance de sa rivale japonaise à cinq minutes de la fin de course qui a contraint Kazuki Nakajima à s'arrêter à l'entame du dernier tour, laissant filer la voiture de la firme allemande vers la victoire ! La firme nippone, qui place tout de même sa deuxième voiture, la n°6, sur la deuxième marche du podium, est maudite.

Samedi, la 84e édition de la course la plus prestigieuse de la planète avait débuté sur un tout petit rythme, imposé durant près d'une heure par la pluie et la voiture de sécurité. Elle s'est terminée sur une incroyable dose de dramaturgie, le bonheur inespéré de Porsche constrastant avec la détresse infinie du clan Toyota.

Vidéo - Le Mans 2016 : hlts of the final incident

02:27

"J'ai une grosse perte de puissance"

Car jamais, depuis sa première participation 31 ans auparavant, le constructeur d'Aichi n'avait été aussi proche du succès. Durant 23h55 de course, il avait tout mis en œuvre pour le décrocher. Jusqu'à cet improbable message radio de Kazuki Nakajima : "J'ai une grosse perte de puissance", Sa TS050 ne dépassant plus les 200km/h.

Immédiatement, Porsche a prévenu son pilote : "Attaque ! Attaque !". Neel Jani n'a pas tardé à effacer la minute et demie de retard qu'il avait sur la voiture de tête, pour enlever le 18ème succès du constructeur de Stuttgart au Mans. Un nouveau record.

Avant ce coup de théâtre, Toyota avait mis toutes les chances de son côté. Toute la nuit, sa TS050 n°6 a mené, effectuant un arrêt de moins que ses rivales. Ce bénéfice obtenu par le jeu stratégique a été complètement dissous par la sortie de piste de Kamui Kobayashi à moins de 4 heures de la fin de course.

Vidéo - Le Mans 2016 : Audi (n6) out - Kobayashi

01:19

La n°5, la voiture sœur, devait effacer cette maladresse. Mais la magie du Mans a choisi un autre final. Au classement, la Porsche n°2 termine donc avec trois tours d'avance sur la Toyota n°6. Et l'Audi n°8 en profite pour monter sur le podium, à 12 tours, malgré une course anonyme. La malheureuse n°5, elle, n'a pu figurer au classement final, puisqu'elle n'a plus accomplir son dernier tour en moins de six minutes, comme l'exige le réglement. Cruel jusqu'au bout.

Vidéo - Le Mans 2016 : Dr Ullrich itw

02:50
0
0