2012 Suède Citroën Hirvonen - Citroën Communication
 
Article
commentaires
WRC > Rallye de Suède

Hirvonen : "On ne sait jamais"

Hirvonen : "On ne sait jamais"

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 12/02/2012 à 13:58 -
Par Eurosport - Le 12/02/2012 à 13:58
Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes lors de l'Etape 2 du Rallye de Suède, samedi. "A la régulière, il est clair que je ne parviendrai pas à m'imposer", avance Mikko Hirvonen (Citroën WRT), 2e derrière Jari-Matti Latvala (Ford WRT).

Mikko Hirvonen (Citroën WRT, 2e à 23.0 sec) après l'ES14 : "J'essaie tout ce que je peux, mais nous faisons jeu égal et ce n'est donc pas suffisant. Je ne peux pas attaquer plus, nous sommes très proches de la limite. Il faut que je continue comme cela cet après-midi tout en pensant à préserver mes pneus pour ne pas revivre la même mésaventure que vendredi. Or il y a beaucoup de terre dans les spéciales, il sera donc difficile de trouver le bon compromis entre l'attaque et la gestion des clous."

après l'ES18 : "Je suis forcément un peu déçu de ne pas avoir réussi à réduire l'écart, car je voudrais vraiment remporter ce rallye pour la 3e fois consécutive. En revanche je suis particulièrement satisfait des sensations que je peux avoir avec la voiture et c'est très motivant pour les prochains rallyes. A la régulière, il est clair que je ne parviendrai pas à m'imposer. Mais on ne sait jamais, je continuerai à mettre la pression sur Jari-Matti [Latvala] dimanche."

Sébastien Loeb (Citroën WRT, 6e à 2 min 57.5 sec) : "Cette étape ne restera pas longtemps dans mes mémoires, mais nous avons atteint notre objectif malgré un tête-à-queue et une crevaison... Les écarts sont tels qu'il n'y a pas grand-chose de plus à espérer de ce rallye. Vivement le Rallye du Mexique !"

Yves Matton (Citroën Racing, directeur) : "Même si Mikko n'a rien lâché aujourd'hui, Jari-Matti [Latvala] a réussi à augmenter légèrement l'écart qu'il avait creusé en une seule spéciale vendredi après-midi. Soyons réalistes : la victoire à la régulière ne sera pas pour Citroën. Mikko a conscience de l'importance de sa deuxième place provisoire. Cela dit, il reste tout de même six spéciales à disputer et nous devons rester à l'affût de la moindre opportunité. Je note également que nos cinq DS3 WRC sont toujours en course sans avoir eu recours au Rally 2. Nos pilotes relativement novices sur la glace ont su faire preuve d'intelligence pour emmagasiner de l'expérience."