Getty Images

9"81 : Coleman en démonstration à Stanford

9"81 : Coleman en démonstration à Stanford
Par AFP

Le 30/06/2019 à 23:56Mis à jour Le 01/07/2019 à 00:22

LIGUE DE DIAMANT - Malgré un vent légèrement défavorable, Christian Coleman a signé un temps canon sur 100 mètres dimanche lors de l'étape de Stanford. L'Américain s'est imposé en 9"81, confirmant son statut de numéro un mondial sur la distance reine du sprint. Renaud Lavillenie, lui, a vécu une soirée compliquée.

L'Américain Christian Coleman a dominé le 100 m de la réunion de Stanford, comptant pour la Ligue de diamant, avec un chrono de 9"81 (vent: -0,1 m/s), dimanche. Coleman a amélioré sa propre meilleure performance mondiale de l'année de quatre centièmes (9.85) établie le 13 juin à Oslo.

Il a devancé son compatriote Justin Gatlin, champion du monde en titre (9"87) et le Britannique Zharnel Hugues (9"97). Le nouveau patron du sprint US, âgé de 23 ans, a échoué à seulement deux centièmes de son record personnel établi en août 2018 (9"79). Il a disputé trois 100 m cette saison et est toujours descendu sous les dix secondes. "Cela donne confiance, c'est clair. Tout le travail que j'ai accompli à l'intersaison, a servi quelque chose, il faut continuer comme ça", a expliqué Coleman qui fait figure de favori pour les Mondiaux 2019 de Doha (27 septembre -6 octobre).

Mauvaise journée en revanche pour Renaud Lavillenie. Le Français a terminé à la 8e et dernière place du concours de saut à la perche. Le détenteur du record du monde du saut à la perche (6,16 m) s'est arrêté à 5,46 m. Il a passé cette barre à sa première tentative, puis a échoué à trois reprises à 5,61 m. Lavillenie, 32 ans, est encore en période de rodage.

Le Clermontois effectué fait son retour en compétition mi-juin, après cinq mois d'arrêt en raison d'une déchirure derrière une cuisse, puis d'une tendinite. Le concours très relevé a été remporté par le Suédois Armand Duplantis (5,93 m), devant l'Américain Sam Kendricks (5,88 m) et le Polonais Piotr Lisek (5,71 m).

0
0