Nesterenko en a profité

Nesterenko en a profité
Par Eurosport

Le 21/08/2004 à 10:00Mis à jour

La Biélorusse Yuliya Nesterenko a créé la surprise en devenant championne olympique du 100m samedi. Un 100m marqué également par l'élimination en demi-finale de Christine Arron. Pour y parvenir, la Biélorusse a dominé l'Américaine Lauryn Williams et la Ja

Pendant deux jours, Nesterenko a fait descendre ses meilleures marques personnelles. Son record personnel, qui valait encore 11''02 jeudi, a chuté à 10''92, temps établi en demie. Gagner un dixième en deux jours est époustouflant... La nouvelle reine du 100m ne vient pas tout à fait de nulle part. A Budapest, lors des Mondiaux en salle, la Bélarusse avait pris la médaille de bronze. Et, si ce n'est pas son départ qui lui a permis de prendre l'or samedi, cela souligne toutefois qu'elle a eu une vie avant les JO.

Les USA se consoleront donc avec l'argent de Lauryn Williams, auteur d'un départ canon, qui a marqué le pas aux 60 mètres tout en améliorant également son record personnel (10''96). Même cause et pratiquement mêmes effets pour la Jamaïcaine Veronica Campbell, qui a trusté les titres juniors, avait déjà connu les honneurs du podium olympique, grâce au relais 4x100m.

ELLES ONT DIT

Yulia Nesterenko : "Cette année, mon entraînement a complètement changé. Je me suis entraînée pendant un an en ne pensant qu'aux Jeux. Jamais je n'aurais espéré devenir championne olympique. Je suis très, très heureuse, je veux partager cette joie avec ma famille. Je sous-estime toujours ma force. Ma victoire à Rome m'a permis d'espérer pouvoir gagner. Je crois en Dieu et je pense qu'il a vu tous les efforts que j'ai déployés et qu'il m'a aidée."

Lauryn Williams : "C'est merveilleux, fantastique, mieux que tout ce que j'imaginais. Je me disais que courir pour vivre, c'est ce que je sais faire. J'ai couru pour moi. Je pense déjà à 2008. J'ai un désir de vengeance, je veux l'or la prochaine fois."

0
0